Premier Conseil des ministres du second quinquennat : Patrice Talon indique les principes de la collaboration

Arnaud DOUMANHOUN 27 mai 2021

"Je ne fais pas de clientélisme politique même si la fonction est d’abord politique...". Le Président de la République a clairement exprimé sa conviction en disant que "si nous donnons le meilleur de nous-mêmes, si nous restons mobilisés, dans l’abnégation, nous allons changer le cours de l’histoire de notre pays et au-delà. Nous ferons en sorte de démontrer que le sous-développement n’est pas une fatalité car sa perpétuation est principalement due aux élites qui gouvernent. Si celles-ci prennent réellement conscience de leurs responsabilités et s’engagent à inverser la courbe, elles le peuvent", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, au terme de ce premier conclave gouvernemental pour l’entame du second quinquennat de Patrice Talon.
A en croire Wilfried Léandre Houngbédji, le chef de l’Etat a invité la nouvelle équipe à travailler avec détermination, et à s’employer à combler les attentes du peuple. En clair, asseoir durablement les bases du développement du pays à travers la rigueur et une volonté à toute épreuve. "C’est pour ces raisons que je ne fais pas de clientélisme politique même si la fonction est d’abord politique", a conclu Patrice Talon selon le porte-parole du gouvernement.
Le ministre d’Etat chargé du développement et de la coordination de l’Action gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané va remercier au nom de ses pairs le Chef de l’Etat pour la confiance qu’il leur a témoignée, et promettre que l’équipe restera loyale et mobilisée autour des enjeux de développement.





Dans la même rubrique