Première session extraordinaire 2021 de Toffo : Bibiane Adamazè déterminée pour le développement à la base

Arnaud DOUMANHOUN 21 avril 2021

Toffo met le cap sur le développement. En témoignent les sujets abordés à la première session extraordinaire tenue lundi dernier à l’hôtel de ville, sous la houlette du Maire Bibiane Solange Adamazè. Il s’agit entre autres du Plan stratégique d’intervention communautaire actualisé, des amendements et adoption du rapport de la Commission des Affaires économiques et financières(CAEF), des amendements et adoption du rapport de la Commission des affaires domaniales et environnementales (Cade) et enfin l’autorisation de virement de crédit dans la session d’investissement. A l’occasion, des propositions claires ont été faites pour une meilleure mobilisation de ressources propres à la mairie.
C’est ainsi que plusieurs taxes annuelles sont ainsi revues à la hausse. Les conducteurs de taxi-moto et de tricycles paieront désormais respectivement 400f et 700f annuellement. Des mesures de répression des chargements hors Parc ont été aussi adoptées. Les contrevenants devront payer désormais 30.000f. Les promoteurs de forage d’eau aussi paieront une taxe annuelle de 30.000F. Plusieurs autres sujets ont été aussi abordés comme celui de l’abattage anarchique des arbres de la forêt communale, l’urgence de la construction d’un module de trois classes et d’une latrine à double cabine à l’Epp d’ Ahogbemey d’un coût de 22 millions.
Bibiane Solange Adamazè entend veiller à ce que l’infrastructure devienne réalité. Toffo pourra aussi accueillir bientôt un centre Multimédia d’écoute des jeunes adolescents. A cette session, beaucoup de lignes ont bougé et le Maire a salué la qualité des débats et la disponibilité des conseillers.





Dans la même rubrique