Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Première visite de chantiers du chef de l’Etat : Patrice Talon sur le terrain des grands travaux

JPEG - 218.3 ko

Longtemps resté au laboratoire, à manager ses collaborateurs pour l’atteinte des objectifs qu’il s’est lui-même assignés en se portant candidat pour diriger la barque Bénin, l’homme du Nouveau départ sera désormais dans l’opérationnel. Non pas pour dire qu’il tiendra la pioche ou la hache, encore moins, qu’il sera dans la politique spectacle ou le populisme à tout rompre. Mais, Talon descend dans l’arène des grandes infrastructures en construction, pour constater de visu l’évolution des chantiers. Première destination : le site du projet de protection de la côte à l’est de Cotonou.
Pour son implication personnelle dans la mobilisation des ressources pour la réalisation des grands travaux de son Programme d’actions de gouvernement (Pag), c’est de bon droit que le chef de l’Etat s’imprègne de l’évolution des chantiers. Les notes au palais de la République ne suffisent pas pour voir la vie en rose, surtout quand on a connaissance des limites du degré de patriotisme de ses concitoyens. Par ailleurs, la confiance n’exclut pas le contrôle. S’il a attendu sept mois après le démarrage des travaux pour se rendre à Akpakpa, c’est sans doute pour ne pas perturber les travaux par des visites intempestives. Constat du chef de l’Etat : le rythme est très positif et les travaux pourraient s’achever avant le délai contractuel, soit en décembre 2018 au lieu de mars 2019.
« Nous sommes pratiquement à 40% du taux d’exécution pour seulement moins de 30% d’exécution financière. Le chef de l’Etat a dit sa satisfaction à l’endroit des partenaires techniques et des populations, qui aujourd’hui applaudissent », a déclaré le ministre du cadre de vie, José Tonato, avant d’ajouter que les populations sont désormais à l’abri de l’érosion côtière, mais aussi que l’aménagement balnéaire est possible pour booster le tourisme. Patrice Talon est reparti donc satisfait de l’évolution de ce chantier. Il faut rappeler que la phase 1 de ce projet de protection de la côte à l’est de Cotonou, lancée sous le régime précédent, n’est pas allée à son terme. Et il aura aussi fallu que le régime du Nouveau départ prenne cela en compte pour le bonheur des riverains qui ont retrouvé le sourire, alors qu’il y a environ 1 an, ils étaient en proie à la crainte de voir leurs habitations disparaître.
Il est à parier que l’homme du Nouveau départ multiplie ces genres de visites pour harmonier les points de rapports d’étape avec la réalité sur le terrain. Les populations guettent d’ailleurs ces sorties du premier magistrat, et à chaque fois, elles saisissent l’occasion pour exprimer leur satisfaction, loin des critiques politiciennes, et des ragots des réseaux sociaux. A Akpakpa-Dodomè, dès que le cortège présidentiel a été aperçu, la mobilisation fut spontanée, et des riverains ont nourri leur curiosité de voir le chef de l’Etat, et lui crier leur admiration et leur adhésion à sa gouvernance, et ses réformes mises en œuvre pour le rayonnement d’un Bénin de type nouveau. Dans les jours à venir Patrice Talon pourrait se prêter en personne, à l’exercice de lancement officiel des grands chantiers. En ce qui concerne l’aéroport international de Glo-Djigbé, cela pourrait tenir dans les tout prochains jours. Déjà, on retient que pour sa première visite de chantier, Talon est satisfait.

16-02-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)