Présidence du conseil communal d'Adja-Ouèrè : Cyrille Adégbola de l'Up remplace Karamatou Fagbohoun du BR

25 septembre 2020

L’exécutif de la Commune d’Adja-Ouèrè vient de changer suite à la reprise de l’élection du Maire et de ses adjoints. Ainsi, la Maire Karamatou Fagbohoun du Bloc Républicain et fille du richissime homme d’affaires et ancien député Séfou Fagbohoun, a dû céder son fauteuil à Cyrille Adégbola de l’Union Progressiste (UP) élu ce jeudi 24 septembre 2020 au cours d’une séance présidée par le Préfet du département du Plateau, Valère Sètonnougbo. Le nouveau maire sera appuyé dans ses prérogatives par Paulin Hounkpatin du Bloc Républicain élu au poste de Premier Adjoint, de Pierre Olaogou élu au poste de Deuxième Adjoint au Maire.
Toujours au cours de la séance, Bruno Adégnandjou du BR a été élu Chef d’Arrondissement de Ikpinlè, Gabriel Sawé de l’UP élu Chef d’Arrondissement de Kpoulou, Noël Bonou de l’UP élu Chef d’Arrondissement de Tatonnoukon, Oscar Ègbénoudé du BR élu Chef d’Arrondissement de Oko Akaré, Thimothée Ogoulanan du BR élu Chef d’Arrondissement de Massè et Amidou Dina de l’UP élu Chef d’Arrondissement d’Adja-Ouèrè. Sur les 12 élus du Bloc Républicain, y compris Karamatou Fagbogboun, seuls 6 conseillers ont soutenu sa candidature. Les 5 autres conseillers du BR ont préféré s’allier à l’UP. L’élection du Maire Cyrille Adégbola et de ses adjoints a donc été sanctionnée par un vote de 17 voix pour, 07 voix contre et 00 abstention.
Cette reprise d’élection intervient conformément à un arrêt de la Chambre administrative de la Cour suprême invalidant le siège du sieur Clément Adochekon, membre du parti politique Bloc Républicain, élu conseiller communal puis chef d’arrondissement de Tatonnoukon à la faveur des élections communales de 2020. Il est reproché à l’ex-conseiller communal Clément Adochékon, d’avoir été condamné par le Parquet du Tribunal de première instance de Pobè dans un jugement en date du 17 novembre 2015.

Cyrille Adégbola, Maire d’Adja-Ouèrè après son élection
« …C’est pour moi une grâce divine et je voudrais remercier les camarades conseillers qui m’ont fait confiance. Comme vous l’avez dit, le défi est énorme, mais nous avons été formés pour ça. En ma qualité de gestionnaire, je pense mettre au profit de la Commune d’Adja-Ouèrè mes expériences pour la concrétisation des objectifs qui nous sont assignés pour les six prochaines années. Le plus important et le plus urgent comme l’a dit monsieur le préfet, ce sont les dossiers les plus brûlants du conseil communal actuel à savoir le collectif budgétaire sur lequel nous devons statuer très rapidement. Ce n’est qu’après ça que nous verrons avec le conseil qui m’a mandaté pour les six prochaines années, l’organisation pratique qu’il faudrait mettre sur pieds pour sortir vraiment Adja-Ouèrè de sa situation critique. Le développement nous interpelle tous… »
Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN





Dans la même rubrique