Présidentielle 2021 : Le duo Kohoué-Agossa dénonce l’annulation des débats contradictoires par la HAAC

Adrien TCHOMAKOU 8 avril 2021

Une campagne qui séduit de plus en plus chez le duo Kohoué-Agossa. Mais au niveau des Orange, on vise le meilleur en termes de communication pour cette élection présidentielle. C’est pourquoi le colistier revient sur le débat manqué entre les différents candidats à l’élection présidentielle en dénonçant une supercherie.

Des débats annulés pour faire plaisir au candidat Patrice Talon au détriment de la volonté de l’ensemble des candidats. Iréné Agossa revient à la charge cette semaine en ce qui concerne l’annulation par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la communication des débats contradictoires entre les titulaires d’une part et les colistiers d’autre part. Il attaque sans ménagement l’institution régulatrice en dénonçant « Le manque de transparence et de sérieux entourant les conditions de la campagne médiatique pilotée par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) ». Et il y a dans les prises de position, une preuve supplémentaire que le duo Kohoué-Agossa n’est pas à la solde du pouvoir en place : « Les candidats Kohoué et Djimba ont été déjà enregistrer leur émission ‘’Moi, Président’’. Malheureusement jusqu’à ce mercredi 07 avril, ces émissions prêtes à diffuser ne sont pas encore diffusées. Nous ne sommes pas dupes : il y a un candidat qui fuit littéralement le débat. Il confisque ainsi la communication et la liberté d’expression dans cette période électorale », a précisé le candidat de l’opposition Iréné Agossa. Il entend avec sa dynamique Restaurer la confiance, déférer ce contentieux aux autorités compétentes pour essayer d’avoir gain de cause.
Adrien TCHOMAKOU





Dans la même rubrique