Présidentielle au Bénin : L’artillerie déployée par le Capt pour Talon-Talata

La rédaction 13 avril 2021

Pour la victoire du duo Talon-Talata, le Cercle des Amis de Patrice Talon (Capt) y a cru jusqu’au bout. De la campagne jusqu’au jour du scrutin, des dispositifs impressionnants ont été déployés dans plus de 27 communes du Nord dont Parakou, Kandi, N’Dali, Bassila, Tanguiéta, Malanville, Kouandé, Kérou, Cobly, Pehunco, Copargo, Boukoumbé et Matéri. L’une des actions menées a été la vulgarisation du Projet de société 2021-2026. Il était important pour les leaders de ce mouvement de faire connaître le contenu de la vision du Président Talon pour les cinq prochaines années. C’est ainsi que des conférences publiques ont été organisées, comme ce fut le cas à Parakou le 3 avril. Deux ministres du gouvernement y ont été invités pour exposer les actions secteur par secteur. Mais avant, à chaque occasion, les populations ont eu droit au bilan du Pag 2016-2021 dans tous les domaines. Un accent a été mis sur le microcrédit Alafia, la santé, l’eau, l’éducation et le transport. Les explications ont été fournies par le Président du Capt Karimou Souradjou, le premier adjoint au maire Charles Toko, le ministre des PME Modeste Kérékou et Carole Dagba, représentante de la ministre des affaires sociales.

Une campagne de proximité
Dans toutes les 27 communes parcourues, le Cercle des Amis de Patrice Talon (Capt) a fait une campagne de proximité. Des visites ont été rendues aux chefs traditionnels dont celui des Lokpa de baka de Parakou. Les responsables des communautés Pila pila, Djerma, nago, Idacha, Atacora, Fon, à Ina, dans la commune de Bembèrèkè ont été aussi sensibilisés. Du côté de Bassila, par exemple, des dispositions ont été prises pour ratisser large avec l’équipe du Dr GOMINA. C’est d’ailleurs avec liesse et enthousiasme que le digne fils de Bassila est accueilli à chaque étape de son périple. Le cercle des amis de Patrice Talon à Malanville a organisé une gigantesque caravane à travers la ville. D’autres cadres du Capt de Malanville et de Karimama y ont participé. L’objectif était de démontrer à la face du monde l’adhésion de la jeunesse de Malanville et celle de Karimama à la candidature de Talon-Talata. L’enjeu est d’œuvrer pour un scrutin apaisé et un fort taux de participation sans oublier un vote massif en faveur du duo de la mouvance.

Déterminés pour la paix
Au-delà des appels à voter pour le duo Talon-Talata, les membres du Capt ont aussi mis un accent sur la préservation de la paix. A travers une compétition dénommée "la boule de la paix" à Parakou, Paul Tabé Lafia et le Capt ont par exemple fait des jeunes des artisans de paix. C’était sous le parrainage du président Fawaze-Dine Baboni. A l’occasion, 95 joueurs venus de plusieurs communes du pays sont mobilisés pour prouver que le Bénin est un et indivisible. La boule de la paix, ce fut aussi avec le soutien de Charles Toko, de Damissa Francis Koto Gbian, de Laurent Lihady Gnassounou, de sa majesté Ilyass Sina Dunwiru, d’Adiza Arouna, d’Oumarou Lafia et de bien d’autres cadres.
Aux flancs des montagnes de Natitingou, une marche gigantesque a été organisée pour le même but. Placée sous le leadership de Lambert BEBO et du Président communal Hubert WANDO, cette marche a connu la participation de nombreuses personnes, dont un groupe de danse folklorique, les Zémidjans, les jeunes et les femmes. D’autres séries d’activités ont été également mises en œuvre pour sensibiliser les populations sur les comportements de paix. Au quartier Kpébié en face du rond-point Mathieu Kérékou, un espace de distraction avec du Wifi haut débit gratuit a été aménagé. Une série de spectacles a été donnée tous les jours avec des artistes tels qu’Alpha Mim, Aziz Touré, Ami Mako et bien d’autres. La flamme de la paix a atteint toutes les autres villes comme Nikki, Bembéréké, Kandi, Kouandé, Natitingou et Djougou.

Plus de 1500 jeunes mobilisés pour un vote apaisé
Face aux rumeurs de perturbation des élections, des dispositions particulières ont été prises pour que le vote se passe sans anicroche. Les populations sont d’ailleurs sorties massivement pour accomplir leur devoir citoyen, puisque rassurées. En réalité, après avoir réussi la sensibilisation des populations dans les opérations d’avant-vote, les hommes du maire Charles Toko, ont mobilisé plus de 1500 jeunes, tous de polos blanc-sale vêtus pour la sécurité des électeurs. Ils ont pris d’assaut, carrefours, grands axes, quartiers et l’entrée des centres de vote pour, d’une part orienter les populations puis faire de la sentinelle d’autre part, au cas où un élément subversif tenterait de perturber le déroulement du vote à Parakou. Pour le président Karimou Souradjou, cette artillerie lourde est la contribution et l’expression amicale à leur leader, le président Patrice Talon.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique