Présidentielle de 2021 au Bénin : Patrice Talon, le choix du Bloc Républicain

Arnaud DOUMANHOUN 27 octobre 2020

Le Bloc républicain (Br) a tranché. Patrice Talon est le porte étendard du parti du cheval blanc cabré pour la présidentielle 2021. « Ce 26 octobre 2020, le bureau politique du Br, élargi à tous les députés et maires sans oublier les ministres, a désigné Patrice Talon comme l’unique candidat du parti pour un second mandat en 2021 », a confié à votre journal, le secrétaire général national adjoint du Bloc républicain, l’honorable Robert Gbian. Il explique que cette décision est sous-tendue par le fait que les actions de l’homme du régime du nouveau départ concordent avec les idéaux du parti et concourent au développement du pays. « Nous ne pouvons pas trouver meilleur candidat que lui », a-t-il affirmé.
Ainsi, le Bloc républicain s’éloigne des ténèbres de l’incertitude et s’installe définitivement dans la course pour la présidentielle de 2021. Le parti a les moyens de ses ambitions. A peine le choix de la candidature validé par le bureau politique, que maires et députés affichent leur détermination à franchir monts et vallées pour porter en triomphe l’actuel locataire du palais de la Marina pour un second mandat. « Nous allons nous retrouver au niveau du staff de Toffo et de notre électorat pour, ensemble, définir les stratégies afin que le Bloc Républicain mette à nouveau le paquet, comme il l’a fait pendant les élections communales », a déclaré Bibiane Adamazè Soglo, maire de la commune Toffo, membre fondateur du Br. C’est dire que cette décision du bureau politique et des leaders du Bloc républicain emporte l’adhésion de tous, pour une victoire certaine au terme du scrutin présidentiel de 2021.
« Talon n’a pas à s’inquiéter outre mesure pour sa réélection. Si nous sommes sincères nous béninois, nous devons le reconduire sans souci car ce monsieur est en train de re-paramétrer le Bénin. Nous allons mouiller les maillots, nous qui le soutenons et tout va se passer dès le premier tour. A mon avis, il n’y aura pas de second tour… », indique l’honorable Abdoulaye Gounou, président du groupe parlementaire ‘’Bloc républicain’’.
Le moins qu’on puisse dire, le Bloc républicain, l’une des plus grosses artilleries politiques s’est jeté dans la bataille. En avril 2021, on saura à quoi s’en tenir.





Dans la même rubrique