Présidentielle de 2021 : L'UDBN ratisse large dans l’Atlantique et le Littoral

Adrien TCHOMAKOU 6 avril 2021

Le week-end pascal n’a pas été de tout repos pour les militants de l’Udbn dans leur bataille en faveur du duo Talon-Talata. Dans l’Atlantique, le parti veut avoir le plus fort taux de participation et le plus de votes en faveur de Talon-Talata. Le parti de Claudine Prudencio infiltre à cet effet les zones à faible taux d’engagement. Vendredi dernier, les militants ont ratissé large à travers une caravane dans la commune de Zè avec des arrêts au carrefour Missessinto, marché de Zinvié, marché de Sedje-Denou, Zè Centre, Adjan Centre et Zè-Plaque. La délégation dans le cortège était composée entre autres de la Vice-Présidente Chargée de la supervision des structures décentralisées, Félicienne Houngbadji Aguessy, du délégué national à la Communication, Jules Léandre KITI, de la déléguée nationale chargée des affaires sociales et du Coordonnateur de Zè, Zounegnon Bankolé Louis.
A chaque étape, la délégation a invité les populations à sortir très massivement le 11 avril, rappelé les grandes réalisations du chef de l’État et la possibilité donnée de voter avec la carte d’identité nationale, la carte lépi, la carte d’identité scolaire, la carte biométrique, la carte d’identité professionnelle, le livret de pension, le Certificat d’identification personnelle et la Carte d’étudiant.

La vague Udbn gagne Godomey
Après Zè et le nord de la commune d’Abomey-Calavi, l’UDBN a poursuivi le samedi dernier sa caravane de mobilisation dans le reste de la cité dortoir. Cap a été mis sur Godomey, Cocotomey, Cococodji, Hêvié. La bataille a été menée par la VP Zinsou, la directrice de campagne Fanny Hounkponou, la déléguée nationale chargée aux affaires sociales, Valérie Idossou, et le Délégué National, chargé de la communication, Jules Léandre Kiti.
De même au concert animé par l’artiste NIKANOR, il y a eu du monde. Les populations sont très nombreuses à répondre à l’appel de la présidente Claudine Prudencio. Elle a à nouveau mesuré le niveau de compréhension des réalisations du Chef de l’Etat par les populations. A cœur ouvert, elles ont évoqué entre autres actions l’asphaltage qui a transformé Godomey, l’élargissement du réseau électrique, le micro crédit Alafia, la construction des marchés modernes, la disponibilité de l’eau potable, la construction des stades modernes.
Claudine Prudencio s’est aussi rendue, avec une forte délégation des membres de son parti, à l’église Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Godomey le samedi 03 Avril pour invoquer le Père céleste en faveur de la réélection du duo Talon-Talata. « Je suis venue prier pour qu’il n’y ait pas de violence dans le pays, pour que la paix continue de régner. Prier surtout pour que mon candidat gagne et que le KO que j’ai toujours souhaité soit une réalité », a-t-elle déclaré. Par ce geste, l’amazone des temps modernes démontre sa détermination à œuvrer non seulement pour la réélection de son candidat mais aussi à travailler pour la paix au Bénin.

Cotonou en liesse
Sans doute, l’Udbn reste la seule formation politique qui harangue et marque sa présence effective sur le terrain en cette période de campagne électorale. Avec détermination, elle met tout en œuvre pour le KO au soir du 11 Avril 2021. Dans les quartiers de Cotonou, la délégation a mis un accent sur la construction des marchés modernes, l’octroi du micro crédit Alafia, l’assurance maladie aux plus pauvres, les cantines scolaires, l’asphaltage, la disponibilité de l’eau potable et de l’énergie électrique.
C’est avec une spontanéité extraordinaire, que les populations ont accepté offrir au duo Talon-Talata une victoire KO au premier tour. Sur tout le trajet, la mobilisation était au rendez-vous et c’est dans une liesse et ferveur populaires que les militants Udbn ont donné les consignes de vote. Grâce à cet engagement de Claudine Prudencio, le KO est plus que certain avec plus de 98,5% pour Talon-Talata. Et pour éviter les bulletins nuls, les populations ont été sensibilisées.





Dans la même rubrique