Présidentielle de 2021 : Le duo Kohoué-Agossa à la conquête du septentrion

La rédaction 29 mars 2021

La vague orange est à la conquête des communes du Nord Bénin. Le duo Kohoué-Agossa a d’ailleurs procédé au lancement de sa campagne dans la grande métropole du septentrion. A Parakou, plusieurs mouvements se sont donc mobilisés pour accueillir la dynamique Restaurer la Confiance. « Avec notre foi, notre courage, notre audace, nous avions pu prendre une partie du pouvoir qui est à terre mais il va falloir renverser ce pouvoir », a lancé Iréné Agossa, candidat au poste de Vice-président qui appelle par la même occasion à l’unité. « Nous avons besoin de toutes les forces de l’opposition pour la victoire », a-t-il insisté. Pour lui, l’heure a sonné pour que Sébastien Ajavon, Boni Yayi et Nicéphore Soglo s’unissent pour de bon pour accompagner la vague orange à prendre le pouvoir. ‘’L’alternance est possible et nous sommes convaincus que la victoire est de notre côté au soir du 11 avril 2021’’, a-t-il dit. Et au Président Corentin Kohoué de décliner la vision du duo. « Nous allons faire un mandat de transition qui délègue le pouvoir à la jeunesse. Nous voulons placer la confiance en vous parce qu’au Bénin, la confiance a disparu. Les gens ont peur de parler. Sans confiance, le dialogue est inutile parce que personne ne dit la vérité à son second. Nous allons commencer par vous, si nous finissons notre mandat de transition, pour vous demander de continuer », a-t-il laissé entendre.

Le ‘’oui’’ des populations de Kandi, Kouandé et Banikoara
‘’Notre candidature est de sauver des populations comme celles de Kouandé. Dès que nous allons prendre le pouvoir, notre première initiative serait la réalisation des infrastructures dans la commune de Kouandé. Le pont de Kankou sera construit’’. Ainsi s’exprimait Iréné Agossa qui leur a donné la consigne de vote. ‘’Sur le bulletin unique, vous devez estampiller la première photo, l’orange. On ne choisit pas d’être candidat. On est appelé par Dieu pour être candidat. Dieu a choisi le duo Kohoué-Agossa pour être candidat et nous avons répondu favorablement. Nous sommes les appelés de Dieu et je crois fermement que nous allons gagner’’, a déclaré le candidat Iréné Agossa. A en croire Chabi Bako Bannan Chabi, coordonnateur communal de la Dynamique Restaurer la Confiance de Kouandé, la victoire sera écrasante au soir du 11 avril prochain. Le roi de Banikoara, Nansounon Sylvestre bénit la démarche du duo Kohoué-Agossa et souhaite que la présidentielle se passe dans la paix.

La grande mobilisation
Que ce soit à Parakou, Kandi, Kouandé ou Banikoara, le duo Kohoué-Agossa est allé se ressourcer auprès des têtes couronnées. Puis, chaque meeting devient un moment de dialogue et d’assurance. C’est le cas à Nikki, Kandi, Kouandé, Banikoara, Natitingou et à Djougou. « Nous sommes une jeunesse engagée et consciente de ce qu’elle vaut et de ce qu’elle veut et animée d’un changement. Les jeunes de Natitingou gardent confiance et espèrent que le duo Kohoué-Agossa va redresser le pays et le rendre encore plus fort. Nous apporterons notre pierre à l’édifice de la dynamique Restaurer la Confiance pour une victoire écrasante au soir du 11 avril 2021 », a dit Fiacre Dansou, représentant des jeunes de Natitingou. A chaque étape, les actions qu’entend mener le duo dans les domaines de l’éducation, de l’économie, de l’agriculture et autres ont été exposées. Kouandé, Natitingou et Djougou ont prêté oreille attentive aux ambitions du duo Kohoué-Agossa. Dans la cité des Kpétoni hier, c’était l’apothéose autour de la vague orange. Ici aussi, Corentin Kohoué et Iréné Agossa n’ont pas manqué de convaincre les populations sur l’importance de renouer avec la vraie démocratie où la confiance est maître des relations entre les hommes. Le cap sera mis sur d’autres localités du septentrion dès ce lundi.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique