Présidentielle de 2021 : Patrice Talon officiellement candidat du PRD

Karim O. ANONRIN 8 février 2021

Le Parti du renouveau démocratique (Prd) a tenu ce samedi 6 février 2021 à son siège à Porto-Novo, son congrès extraordinaire précédé de la réunion du Bureau politique. Ceci, pour entériner la candidature de Patrice Talon à l’élection présidentielle du 11 avril prochain sur proposition de la Direction exécutive nationale du parti. Comme on pouvait s’y attendre, les congressistes venus de toutes les Communes du Bénin ont accepté soutenir la candidature de Patrice Talon à l’élection présidentielle de 2021. Deux actes ont sanctionné cet engagement des militantes et militants du Parti du renouveau démocratique (PRD). Il y a d’abord eu l’adoption de la résolution du bureau politique et l’adoption de celle du congrès. Pour le président Adrien Houngbédji, il s’agit avant tout d’une décision consensuelle eu égard aux différentes démarches menées auprès des militantes et militants avant la tenue dudit congrès. « …Le congrès de ce matin vient à son heure, consacrer le consensus que nous avons réalisé pour le salut du Bénin, pour les transformations en cours à Porto-Novo, et pour la pérennité du Prd (…) La décision de soutenir Patrice Athanase Guillaume Talon a un vrai sens : aller de l’avant pour le bien du Bénin, pour le bien de cette région, pour le bien du Prd. Cette décision n’est pas celle d’une oligarchie ; elle est notre décision à tous ; celle de nos cellules de base ; celle de nos sous-sections et sections ; celle de nos associations ; celle de nos structures horizontales ; celle de nos populations. Notre choix n’est pas un choix d’humeur, un choix de simple émotion. C’est un choix de raison, pour aller de l’avant… », a dit le président Adrien Houngbédji dans son message aux congressistes à la fin des travaux. « ...Mon message, aujourd’hui comme hier, est un message d’optimisme et d’espoir. Nous savons où nous avons trébuché. Nous retirerons une à une les pierres sur lesquelles nous avons trébuché. Par notre amour de ce pays, par notre attachement à la paix, à la démocratie, et à la liberté, nous ferons cette remontada que vous appelez de tous vos vœux. Nous le ferons avec Patrice Talon ; en restant cette voix qui murmure constamment à ses oreilles, les charmes du dialogue dans la diversité… », a t-il ajouté. Au-delà de toutes les décisions prises au cours des travaux de ce congrès, le moment fort aura été celui au cours duquel le candidat Patrice Talon, physiquement présent, s’est adressé aux congressistes.

Patrice Talon vide son cœur et promet la promotion du Prd
S’il est vrai que le PRD a soutenu les actions du président Patrice Talon depuis le début de son quinquennat, il est aussi vrai que les relations entre le parti et son candidat désigné pour la présidentielle de 2021 n’ont pas toujours été cordiales ; ce dont le président Patrice Talon est bien conscient. Pendant une heure d’horloge, le président Patrice Talon a expliqué aux congressistes que contrairement à ce que l’on peut penser, il est plus proche du Prd que n’importe quel autre parti politique de la mouvance présidentielle et son objectif n’a jamais été de faire disparaître le Prd. Pour lui, entre le choix de cœur et le choix de raison pour des convictions politiques, il lui est arrivé parfois de faire celui de la raison ; ce qui a coûté cher au Prd qui se retrouve aujourd’hui sans élu ni au Parlement ni dans les conseils communaux et municipaux à cause des exigences de la réforme du système partisan. « ...Pensez-vous que je suis proche d’un des partis qui ont formé le BR ou l’UP que le Prd ? Je défie quiconque qui pourra dire le contraire dans la salle. Je suis plus proche du Prd que de ces partis politiques qui ont formé ces deux blocs », a dit le président Patrice Talon. Toujours dans son message aux congressistes, le président Patrice Talon, a laissé entendre que si au départ son souhait était de voir le Prd dans un grand bloc politique pour conquérir le pouvoir d’Etat et l’exercer, il reconnaît aujourd’hui qu’il n’avait totalement pas raison même si la réforme du système partisan est un succès pour avoir permis de quitter plus de 200 partis politiques à une douzaine aujourd’hui. Il a d’ailleurs salué la conviction des militantes et militants du Prd convaincus par les idéaux du parti. « ... Le Prd est resté solide. Les militants sont restés solides malgré les préjudices. Le PRD n’a jamais manqué de siéger au Parlement. Le Prd n’est pas au Parlement, mais le parti est resté solide. Le parti a gagné… », a dit le président Patrice Talon. Ensuite, il a promis promouvoir le Prd pour en faire un parti politique d’envergure nationale au sein de la mouvance présidentielle. « …Mieux que quiconque, je ferai la promotion du Prd … », a promis Patrice Talon.





Dans la même rubrique