Présidentielle du 11 avril : Arnaud Djidonou prêche la paix dans la 5è circonscription électorale

Arnaud DOUMANHOUN 15 mars 2021

Faire de tous des artisans de paix. C’est la mission que s’est assignée le Cadre de concertation des jeunes de l’Atlantique (Ccja) membre actifs du Bloc républicain. Samedi dernier, à la faveur d’une sortie médiatique à Pahou dans la commune de Ouidah, Arnaud Wilfried Djidonou et ses pairs ont une fois encore, invité les populations à observer des comportements de paix et la non-violence dans le cadre de la présidentielle du 11 avril 2021. « La jeunesse doit être en marge de la violence sous toutes ses formes ; pendant la campagne, le scrutin et lors de la proclamation des résultats », a insisté Arnaud Wilfried Djidonou. A l’en croire, les élections doivent être des moments de joie. A juste titre, la jeunesse de Pahou en particulier et celui de la 5ème circonscription en général, devrait dire : Non à la violence verbale qui se caractérise par l’expression de propos indécents ou injurieux adressés aux adversaires politiques ; non à la violence psychologique qui se caractérise par l’installation de la peur au sein des parties prenantes du jeu électoral ; non à la violence physique qui porte atteinte directement aux personnes pendant l’exercice d’activités électorales.
« Le 11 avril 2021 aucune manœuvre de déstabilisation n’aura raison du peuple béninois souverain. La jeunesse de Pahou doit arpenter le chemin du développement, contribuer à la consolidation de la renaissance du Bénin, l’Etat de droit et la bonne gouvernance, et adhérer à la dynamique de la continuité », a conclu Arnaud Wilfried Djidonou.





Dans la même rubrique