Prochaines joutes électorales au Bénin : KolawoléIdji et l’UN appellent à l’union des filles et fils du Plateau

Karim O. ANONRIN 19 février 2018

Le vice-président de l’Union fait la Nation, Antoine KolawoléIdji, a effectué sa rentrée politique le samedi 17 février 2018 à Mowodani, Arrondissement de Kpankou, Commune de Kétou. Pour la circonstance, il avait à ses côtés d’autres ténors de l’UN au nombre desquels l’ancien Ministre Lazare Sèhouéto, le Maire de la Commune de Kétou, Jean-Pierre Babatoundé, le Conseiller communal à Sakété, Me Bastien Salami et d’autres amis politiques comme le Maire de la Commune d’Ifangni, André Zannou, l’ancien député Tadjou Akadiri, pour ne citer que ceux-là. En réalité, il s’agit d’une rencontre d’échanges de vœux de nouvel an entre le député Antoine KolawoléIdji et la base de l’UN à Kétou. Mais très vite, elle s’est transformée en un rendez-vous de mobilisation de la base dans la perspective des prochaines élections législatives. Ce fut surtout pour Antoine Kolawolé Idji, l’occasion de lancer un appel à l’union des filles et fils du Plateau non seulement autour du Programme d’actions du gouvernement (Pag) du président Patrice Talon, mais également autour des intérêts du département. « …J’ai été un peu indisposé. Mais je suis revenu en pleine forme. Je suis revenu pour aller encore plus loin avec vous parce que nous avons besoin de nous délivrer nous-mêmes de la pauvreté et de la misère. Il y a beaucoup de pauvreté dans le Plateau. Il y a beaucoup de pauvreté dans le Bénin et c’est pour réduire cette pauvreté et pour l’éradiquer que moi, je veux travailler avec Patrice Talon pour la réalisation du Programme d’actions du gouvernement (PAG). Patrice Talon a dit qu’il faut moderniser le pays. Il faut d’abord moderniser notre système politique parce qu’il n’y a aucun pays au monde où il y a un système politique bizarre et qui avance (…) Il y a des gens qui veulent semer la confusion. Il y a même des gens qui pensent qu’ils peuvent acheter le Plateau. Le Plateau n’est pas à vendre. Le Plateau appartient aux filles et aux fils du Plateau. Personne ne peut le leur arracher. Personne ne peut l’acheter. Les enfants du Plateau se lèveront et accompagneront les réformes politiques du pays. Ils accompagneront le Programme d’actions du gouvernement. Ils accompagneront le président Patrice Talon, et nous irons loin. Chacun d’entre vous, avant les 3 ans qui restent, sentira cela dans sa maison (…) Nous voulons que notre pays avance et notre pays avancera. Nous irons partout pour prêcher la bonne nouvelle… », a déclaré le président Antoine Kolawolé Idji. Il faut noter qu’il a été précédé dans son intervention par le représentant de la jeunesse UN de Kétou, Bienvenu Fagbité, la représentante des femmes UN de Kétou, Lucie Sèssinou et le représentant des cadres UN de Kétou, Achille Oniloudé qui lui ont formulé leurs meilleurs pour l’année 2018.





Dans la même rubrique