Promotion des petites et moyennes entreprises : Les députés apportent leur pierre à l’édifice

Arnaud DOUMANHOUN 30 janvier 2020

Un environnement nouveau. Les députés de la 8ème législature ont adopté deux significatives pour la promotion de l’investissement. Au terme de la séance plénière de ce mercredi 29 janvier, la loi portant Code des investissements en République du Bénin et la loi sur la promotion et le développement des micros, petites et moyennes entreprises sont votées.

On retient à juste titre que ces nouvelles lois impacteront sans doute l’environnement des affaires et le développement socioéconomique du pays. C’est aussi la preuve que les élus de la 8ème législature sont en droite ligne avec la vision du Chef de l’Etat qui mise sur le secteur privé pour la production de la richesse. Et si le Bénin a fait le choix du libéralisme économique depuis l’historique conférence nationale, il paraît évident que tout puisse concourir non pas, à soustraire l’Etat de tous les secteurs, mais surtout à créer un environnement pour favoriser l’investissement. Ce qui n’est possible sans un arsenal juridique y afférent. Sur la thématique Gouvernement et Assemblée nationale s’accordent si bien. Tenez !
Le Code des investissements à entre autres pour vocation d’encourager la création et le développement des activités orientées vers la transformation de matières premières locales, favoriser la création d’emplois durables et décents, inciter la production de biens compétitifs pour le marché intérieur et l’exportation.
En ce qui concerne la loi pour la promotion et le développement des micros, petites et moyennes entreprises, va aussi faciliter la mise en place d’un dispositif de reconnaissance et de catégorisation des micros, petites et moyennes entreprises pouvant bénéficier de mesures spécifiques et d’aides de l’État. Les députés ont fait leur devoir.





Dans la même rubrique