Promotion et protection des droits de l’Homme : Le Bénin passe du statut C au A

La rédaction 5 avril 2022

Le Secrétariat de l’Alliance Mondiale des Institutions Nationales des Droits de l’Homme (GANHRI) a rendu publique l’accréditation au statut A de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) le 29 mars dernier. Le Bénin vient ainsi de quitter le statut le plus faible pour celui le plus élevé.

La Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) est accréditée au statut A. C’est la nouvelle qu’a rendue publique le secrétariat de l’Alliance Mondiale des Institutions Nationales des Droits de l’Homme (GANHRI) en faveur du Bénin. A travers cette annonce, le pays quitte le statut le plus bas C pour celui le plus élevé A. Cet exploit réalisé par le Bénin sous l’égide du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme a fait suite à l’examen final de la CBDH tenu le 18 mars dernier. Au terme des analyses, la conformité de cet examen aux « Principes de Paris » énoncés par la résolution 48/134 des Nations Unies concernant le statut des Institutions Nationales pour la promotion et la protection des droits de l’Homme a été approuvée. Ledit examen a pris en compte le dispositif et les travaux tels que le traitement des saisines des populations par la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH), ses relations avec le gouvernement, le parlement et toutes autres entités publiques et privées, la surveillance des lieux privatifs de liberté, l’interaction avec la société civile, la coopération avec les mécanismes et organes de traités, avec les réseaux d’ Institutions Nationales pour la promotion et la protection des droits de l’Homme et la qualité de ses rapports annuels sur l’état des droits de l’homme. A rappeler que depuis plus de 20 ans, le Bénin est resté au statut C. Désormais il prend place au statut A au sein de l’institution.
Fidégnon Houèdohoun (Stag)





Dans la même rubrique