Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Proposition des Cauris au cours de leur tournée/ Un appel au dialogue des Fcbe malvenu

JPEG - 853.6 ko

Une main tendue à la Rupture ? Ça y ressemble. Depuis leur dernière tournée et cet intrigant appel à un dialogue national, les Fcbe sont complètement tombés de haut. Alors que le pays n’est pas en crise, c’est tout ce que les barons de l’ancien régime ont trouvé de mieux comme alternative : Un dialogue national. Heureusement que les Béninois ne sont pas amnésiques. Quelques années en arrière, et alors qu’ils étaient aux affaires, les mêmes Fcbe n’en trouvaient pas l’utilité. L’opposition d’alors avait beau, au vu du contexte tendu à l’époque, réclamer la trouvaille de l’heure de Fcbe, il leur avait été opposé une fin de non-recevoir.
Evidemment aujourd’hui, les données ont changé. Subitement, les vertus d’un dialogue national ont été retrouvées. Mais, ce que les Fcbe devraient savoir, c’est qu’il n’y a rien de pire, sauf cas extrême, qu’un dialogue national. Et comme nous n’en sommes pas encore là, qu’ils souffrent que leur demande ne reçoive aucun écho favorable du côté du pouvoir en place. A la limite, avec cette main tendue qui ne dit pas son nom, les Fcbe démontrent qu’ils ne sont pas sûrs d’eux-mêmes. Sans doute, sont-ils à bout de souffle.
Sinon, que cherchent-ils, à la fin avec un dialogue national ? Ne serait-il pas le seul moyen qu’ils ont trouvé pour forcer la main à l’actuel locataire de la Marina pour un gouvernement d’union nationale ? Si ce n’est pas le cas, leur proposition est malvenue. Et comme il est d’une évidence totale que le pays n’est pas en crise, que l’opposition Fcbe propose des alternatives et laisse l’élu de la nation gouverner. Ainsi se passe-t-il dans les démocraties qui se respectent.
Alors, à défaut de trouver de meilleures propositions ou alternatives pour la gouvernance en cours, qu’ils se taisent. D’ailleurs, si le ridicule pouvait tuer, les Cauris ne se seraient pas amusés, à faire à la Rupture, une demande qui, il n’y a pas si longtemps que ça, eux-mêmes ont tourné en dérision. Evidemment, entre le palais doré de la Marina et l’inconfort de l’opposition, les arguments changent, et le délire n’est que plus grand !

24-08-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Un Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad) concocté selon une approche participative, inclusive, et même validé en Conseil des (...) Lire  

En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Intérim en détresse à Cotonou (...)
7-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2940

Etude en commission du projet de loi de finances, gestion 2019 : (...)
13-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, était ce lundi 12 novembre 2018 au Palais des gouverneurs (...)  

Karamatou Fagbohoun au sujet de son soutien à la Rupture : « Je (...)
12-11-2018, Adrien TCHOMAKOU
Karamatou Fagbohoun ne marchande pas son soutien au Nouveau départ. Dans un franc parlé, la fille de l’homme (...)  

4e congrès extraordinaire de l’And : Dassigli et les siens, une (...)
12-11-2018, La rédaction
Quel sera le devenir de l’And dans le nouveau paysage politique qui se dessine ? Les membres de l’Alliance ont (...)  

8e sommet nordique et africain des affaires en Norvège : Le (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Entre deux sommets, dans l’intervalle de quelques jours, les enjeux n’ont pas changé. A Norvège où il séjourne depuis (...)