Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Proposition des Cauris au cours de leur tournée/ Un appel au dialogue des Fcbe malvenu

JPEG - 853.6 ko

Une main tendue à la Rupture ? Ça y ressemble. Depuis leur dernière tournée et cet intrigant appel à un dialogue national, les Fcbe sont complètement tombés de haut. Alors que le pays n’est pas en crise, c’est tout ce que les barons de l’ancien régime ont trouvé de mieux comme alternative : Un dialogue national. Heureusement que les Béninois ne sont pas amnésiques. Quelques années en arrière, et alors qu’ils étaient aux affaires, les mêmes Fcbe n’en trouvaient pas l’utilité. L’opposition d’alors avait beau, au vu du contexte tendu à l’époque, réclamer la trouvaille de l’heure de Fcbe, il leur avait été opposé une fin de non-recevoir.
Evidemment aujourd’hui, les données ont changé. Subitement, les vertus d’un dialogue national ont été retrouvées. Mais, ce que les Fcbe devraient savoir, c’est qu’il n’y a rien de pire, sauf cas extrême, qu’un dialogue national. Et comme nous n’en sommes pas encore là, qu’ils souffrent que leur demande ne reçoive aucun écho favorable du côté du pouvoir en place. A la limite, avec cette main tendue qui ne dit pas son nom, les Fcbe démontrent qu’ils ne sont pas sûrs d’eux-mêmes. Sans doute, sont-ils à bout de souffle.
Sinon, que cherchent-ils, à la fin avec un dialogue national ? Ne serait-il pas le seul moyen qu’ils ont trouvé pour forcer la main à l’actuel locataire de la Marina pour un gouvernement d’union nationale ? Si ce n’est pas le cas, leur proposition est malvenue. Et comme il est d’une évidence totale que le pays n’est pas en crise, que l’opposition Fcbe propose des alternatives et laisse l’élu de la nation gouverner. Ainsi se passe-t-il dans les démocraties qui se respectent.
Alors, à défaut de trouver de meilleures propositions ou alternatives pour la gouvernance en cours, qu’ils se taisent. D’ailleurs, si le ridicule pouvait tuer, les Cauris ne se seraient pas amusés, à faire à la Rupture, une demande qui, il n’y a pas si longtemps que ça, eux-mêmes ont tourné en dérision. Evidemment, entre le palais doré de la Marina et l’inconfort de l’opposition, les arguments changent, et le délire n’est que plus grand !

24-08-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : La bibliothèque qu’il manquait
17-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
32 000 lois et décrets disponibles et accessibles sur une seule et même plateforme électronique. C’est le défi qu’a relevé le secrétariat général du (...) Lire  

En toute sincérit : Le mystère du mariage
17-04-2019, La rédaction
En vérité : Talon face au peuple
11-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Interdits pour campagne !
11-04-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La réforme du vêtement
9-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’envolée digitale !
9-04-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3210

Législatives du 28 avril 2019 : Amoussou appelle le Couffo à voter (...)
23-04-2019, La rédaction
Bien qu’il ne soit pas en lice pour les Législatives du 28 avril 2019, Bruno Amoussou n’entend pas rester en marge du (...)  

Législatives 2019 : Benoît Kouassi démissionne de l’Usl et quitte la (...)
23-04-2019, Adrien TCHOMAKOU
Le richissime homme d’affaires, Benoît Kouassi a pris ses distances avec le parti Union sociale libérale (Usl). Il (...)  

Patrice TALON au sujet de la situation politique liée aux (...)
15-04-2019, Landry Salanon
Très attendu sur la situation de crise liée à la non-participation de l’opposition aux législatives du 28 avril 2019, (...)  

Sécurité et sûreté du trafic maritime : Un nouveau centre et des (...)
11-04-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Protection de la façade maritime et de certains postes frontaliers terrestres. Le gouvernement béninois a décidé de (...)