Protection de la biodiversité : Le Gouvernement met fin à l’abattage sauvage des cocotiers

Fulbert ADJIMEHOSSOU 13 décembre 2018

Croix rouge sur les cocotiers. Le Gouvernement met fin aux coupes non autorisées de ces espèces protégées par la Loi n°93-009 du 2 juillet 1993 portant régime des forêts. Cette mesure prise en Conseil des ministres hier fait suite aux constats d’abattages anarchiques des cocotiers pour des charpentes dans le cadre de la construction des maisons. A ce rythme, l’espèce court le risque de disparition le long du littoral béninois. « Une cocoteraie impressionnante fait autrefois le charme du paysage côtier, mais cet environnement a subi la pression humaine au point où la flore est en voie de disparition, obligeant l’Etat à une action d’envergure pour y régénérer le couvert végétal », a souligné le Conseil des ministres. Déjà le 26 octobre 2016, le Gouvernement a eu à prendre des mesures pour interdire la destruction des palétuviers dans les écosystèmes humides et l’abattage des cocoteraies dans la zone littorale, dans le cadre de l’élaboration d’une Stratégie de protection et de gestion durable des mangroves au Bénin. Cette fois ci, les préfets sont invités à veiller au respect de l’interdiction.





Dans la même rubrique