Ravip, marche du Fsp, retrait du droit de grève : Le Pvr de Loth Houenou défend Talon

La rédaction 25 janvier 2018

Le Parti des Valeurs Républicaines (Pvr), présidé par Loth Houenou, a présenté hier ses vœux de nouvel an à ses militants, aux membres du Gouvernement et au Président Talon. Au cours de cette cérémonie qui a eu lieu à Majestic de Cadjèhoun, Loth Houenou a apporté son soutien au Programme d’actions du Gouvernement et défendu le Chef de l’Etat sur certains dossiers brûlants de l’actualité. Il s’agit notamment du Ravip, de la marche organisée par le Front pour le sursaut patriotique (Fsp) et du retrait du droit de grève aux personnels de la justice, de la santé et aux magistrats. Parlant de la marche, le Président du Pvr affirme qu’elle n’est pas la bienvenue. « C’est une marche inopportune, sans effet. Que les instigateurs financent des projets de développement au lieu d’organiser des troubles à l’ordre public », a-t-il dit. Loth Houenou a été très remonté contre ses anciens amis à qui ils demandent de faire des propositions concrètes pour le développement du pays au lieu de battre le macadam avec des badauds.

S’agissant du Recensement administratif initial à vocation d’identification de la population (Ravip), il a montré l’importance de ce projet pour la modernisation de l’état civil. Tout en rappelant que ce recensement a été instauré par une loi votée par l’Assemblée nationale, Loth Houenou estime qu’il s’agit d’un véritable outil de développement. En ce qui concerne le retrait du droit de grève à certains fonctionnaires, il a expliqué les raisons pour lesquelles les députés ont agi ainsi. Pour lui, il vaut mieux travailler pour sauver des vies dans les hôpitaux que d’abandonner les patients qui passent de vie à trépas à cause des grèves. A l’en croire, si l’on n’a pas un parent qui croupit en prison, on ne comprend pas aussi facilement les conséquences de la grève des magistrats. Le Président du Parti des valeurs républicaines a par ailleurs répondu aux détracteurs du Chef de l’Etat sur certains dossiers d’actualité.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique