Réactions suite aux premières décisions de la haute juridiction : Selon Yacoubou Malèhossou, les signaux donnés par la Cour Djogbénou rassurent le peuple

La rédaction 26 juin 2018

A peine installée que la 6e mandature de la Cour Constitutionnelle pose ses marques et rassure le peuple. Ses premières décisions rendues la semaine dernière reçoivent l’assentiment de nombreux acteurs dont l’He Yacoubou Malèhossou. Le Président de la Fondation Malèhossou voit à travers l’équipe de Djogbénou, une révolution pour rendre plus pragmatique la haute juridiction dont parfois les décisions font objet de vifs commentaires dans l’opinion nationale. C’est le cas de la décision sur l’âge minimum des candidats à l’élection présidentielle qui a été à la base du premier revirement jurisprudentiel de la Cour Djogbénou. Pour l’He Yacoubou Malèhossou, de par leur compétence et leur parcours inédits, le Président Joseph Djogbénou et son équipe sont à la hauteur de la tâche. Il ne s’étonne point donc de la conformité à la Constitution des décisions relatives à la nomination du professeur Joseph Djogbénou pour siéger à la Haute juridiction, d’André Katari en qualité de personnalité de grande réputation professionnelle, voire celle sur la conformité de la cérémonie de prestation de serment des membres de la 6e mandature de la Haute juridiction le 6 juin 2018.
Très engagé aux côtés des populations, il se réjouit que la loi portant régime juridique du bail à usage d’habitation domestique en République du Bénin soit déclarée conforme à la Constitution. Pour lui, une étape importante vient d’être franchie pour le soulagement des peines des locataires. Mieux, avec les premières décisions de la Cour Constitutionnelle, 6e mandature, le Bénin est presque au bout de sa marche irréversible vers un nouveau code de procédure pénale. El Hadj Yacoubou Malèhossou souhaite une mandature réussie à la Cour Djogbénou, pour la consolidation de la démocratie béninoise.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique