Réalités des communes du Zou : Des avancées constatées par Alassane Seïdou dans l’état civil

Fulbert ADJIMEHOSSOU 17 décembre 2019

En tournée dans le Zou, Alassane Seïdou voit les lignes bouger en matières d’état civil. Le ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale a fait le constat des avancées remarquables opérées par les conseils communaux du Zou dans ce sens. Il a été noté une bonne communication entre les centres de santé et les bureaux d’arrondissement faisant que les déclarations de naissance parviennent en temps réel aux autorités locales. Il y a aussi la disponibilité des registres dans tous les bureaux d’arrondissement et surtout, le travail qu’abattent les relais communautaires, au chevet des femmes qui accouchent hors du centre de santé. « C’est une avancée remarquable à saluer, et cela doit être partagé par tous les autres départements », a-t-il souligné.
Cette tournée qui a commencé par la mairie de Ouinhi dans le Zou vise à s’enquérir du fonctionnement de l’administration locale et toucher du doigt les réalisations sous financement du fonds FADEC. Il a été donc question d’échanger avec les maires, les élus communaux et locaux, les personnels de l’administration locale ainsi que les populations, de s’imprégner du fonctionnement des services publics, des services de l’état civil et des conditions de travail dans les communes. Ainsi, en dehors de la question de l’état civil, les sujets tels que l’interdiction de recruter du personnel par l’exécutif communal, ont été abordés. Selon le ministre, cette mesure vise à éviter les déviances observées dans les recrutements.





Dans la même rubrique