Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Recensement administratif à vocation d’identification de la population : Domitien N’Ouémou vante les avantages de l’opération

JPEG - 264.7 ko

Les coordinations des mouvements et partis politiques acquis à la cause de la rupture dans les communes de Matéri et de Natitingou ont reçu le weekend dernier une délégation conduite par Domitien N’Ouémou, Ange N’Koué, Antoine Dayori et Kyansi Yantibossi. Dans l’air du temps, le Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) a constitué le plat de résistance de ces rencontres.
Ensemble, on est plus forts. C’est forts de cet adage que le député et sa suite ont appelé les responsables des différentes cellules de base à sensibiliser les populations afin qu’elles adhèrent au Ravip. Compte tenu des critiques et résistances liées à cet outil de développement, le député n’a pas voulu que sa base reste en retrait de ce processus. Pour Domitien N’Ouémou, le Ravip est la fondation sur laquelle les murs du développement seront érigés. « Si nous ne sortons pas de nos maisons avec nos enfants, nous aurions raté le train du développement. Faisons en sorte que la 3ème circonscription électorale soit la première des régions du Bénin à s’inscrire en masse pour cette opération qui constitue au regard de ses multiples avantages un salut pour nos populations », a-t-il martelé.
Appelé à la rescousse, Franck Tigri, président du mouvement « Nouvelle vision pour la fraternité et le développement » a souligné que la loi portant identification des personnes physiques est comme une solution initiale d’élaboration du registre national de population. Démarrée le 1er novembre dernier, la première phase de l’opération va durer 6 mois et va consister à enregistrer les personnes âgées de 0 à x ans pour leur permettre de disposer d’un numéro personnel d’identification et d’une carte nationale électronique. Cette carte à tout faire servira de base à tous les actes administratifs à compter de sa date d’entrée en vigueur.
Après la série des allocutions, les différents leaders ont joint l’acte à la parole en se déplaçant sur les sites réservés à cet effet pour se faire enregistrer.

7-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Salve d’applaudissements pour le Cos-Lépi. Pour une fois, les députés commis à la tâche d’actualisation du fichier électoral ont accompli leur mission (...) Lire  

Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une référence malgré tout !
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : De la parole à l’acte !
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3060

Ousmane Alédji à propos du retour au Bénin des biens culturels : « (...)
18-01-2019, Isac A. YAÏ
Très bientôt, le Bénin réceptionnera une partie de ses biens culturels emportés par les colons comme butins de guerre. (...)  

Inauguration de mini-centrales solaires photovoltaïques : Le (...)
18-01-2019, Karim O. ANONRIN
Le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a effectué dans l’après-midi du mercredi 16 janvier 2019, une (...)  

Séance plénière à l’Assemblée nationale ce jour : L’examen de la (...)
18-01-2019, Karim O. ANONRIN
Les députés se retrouvent ce jour au Palais des gouverneurs à Porto-Novo pour examiner la proposition de loi portant (...)  

Gestion de la campagne de transhumance 2018-2019 : Le Conseil (...)
17-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
La Police républicaine ne sera pas seule à faire face à l’épineux problème de la transhumance notamment pour le compte de (...)