Redynamisation de la coopération sino- béninoise : Aurélien Agbénonci dévoile les grands domaines pris en compte

16 janvier 2023

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération a animé avec son homologue de la République populaire de Chine, en visite de travail au Bénin, une conférence de presse ce samedi 14 janvier 2023 à la salle Fleuve jaune du ministère. A cette occasion, Aurélien Agbenonci a fait part des grands domaines que doit prendre en compte la redynamisation de la coopération sino-béninoise.

« Ouvrir une nouvelle ère de la coopération sino-béninoise notamment dans les domaines de l’agriculture, du numérique, de la formation technique et professionnelle et du transfert des technologies ». Ce sont des domaines, parmi tant d’autres, qui ont été pris en compte dans le cadre de la redynamisation de la coopération sino-béninoise. Ayant rappelé que les deux pays ont commémoré les 50 ans de leurs relations bilatérales le 29 décembre dernier, le ministre Aurélien Agbénonci a fait savoir que la coopération s’est avérée très fructueuse d’où l’importance de la redynamiser. « Je voudrais assurer de ma disponibilité à œuvrer avec le ministre Qin Gang pour qu’ensemble, nous puissions vivre cette nouvelle ère de la coopération encore plus prospère entre les deux pays notamment dans les domaines susmentionnés », a laissé entendre Aurélien Agbénonci. Aussi, a-t-il confié que le président de la République est très préoccupé par la nécessité de redynamiser cette coopération pour une floraison des initiatives prises à cet effet. Dans le même sens est allé Qin Gang, ministre chinois des affaires étrangères en exprimant sa satisfaction des échanges qui ont eu lieu lors de sa visite de travail. Il n’a pas manqué de réitérer le soutien de la Chine au Bénin pour les réformes engagées. « La mission principale de mon déplacement est la mise en œuvre des décisions importantes prises ensemble... », a-t-il fait remarquer. A l’en croire, le Bénin est un pays dynamique et possède d’importants potentiels de coopération. La séance a aussi été marquée par la signature de deux protocoles d’accord à savoir l’annulation partielle des dettes et le projet de construction de l’institut Confucius et du bâtiment prévu pour abriter le département de socio-anthropologie à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC). Un déjeuner a aussi été donné en l’honneur du ministre chinois.
Fidégnon HOUEDOHOUN





Dans la même rubrique