Réforme dans le secteur sanitaire : Vers une base de données des professionnels de santé

Arnaud DOUMANHOUN 16 janvier 2020

Gouverner, c’est prévoir. Dans le secteur de la santé, le gouvernement béninois a décidé hier, de constituer une base de données des professionnels afin de pallier au moment opportun tout besoin en personnel qualifié. « Cette base de données offrira l’avantage de disposer, à titre prévisionnels de personnes de santé pré-qualifiés et disponibles pour l’exercice de la profession », explique le ministre Alain Orounla.
Selon le compte rendu du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2019, ce répertoire des professionnels de la santé sera exploité dans le cadre des recrutements par domaines de compétence, en vue de combler les déficits observés dans la répartition des ressources humaines dans le secteur aussi bien dans le public que le privé.
Dans le cadre de la constitution de cette base de données, un registre d’inscription sera ouvert à l’intention des titulaires de : diplôme d’Etat de doctorat en médecine et diplôme d’études spécialisées (Des) ou doctorat de spécialité ; diplôme d’Etat de doctorat en pharmacie et DES ou doctorat de spécialité ; diplôme d’odontostomatologie et diplôme de spécialité ou doctorat de spécialité ; diplôme d’Etat de doctorat en médecine, en pharmacie ou en odontostomatologie ; licence ou master professionnels dans une discipline paramédicale ; baccalauréat professionnel dans une discipline paramédicale.
« Les données collectées seront traitées et analysées aux fins d’identifier les postulants éligibles. Ceux-ci seront ensuite soumis à un test d’aptitude à l’issue duquel les professionnels dont la qualification est confirmée intégreront la base à constituer », a conclu le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Orounla.





Dans la même rubrique