Réformes et performances sous la rupture : Producteurs agricoles et artisans de N'Dali pour la continuité en 2021

Karim O. ANONRIN 31 août 2020

Le Collectif des producteurs agricoles et celui des artisans de la Commune de N’Dali souhaitent vivement que le gouvernement de la rupture et son Chef poursuivent leurs œuvres salvatrices pour le développement du Bénin au-delà de 2021, l’année de l’élection présidentielle. Ils l’ont fait savoir samedi dernier au siège de l’Union communale des coopératives villageoises des producteurs de Coton de N’Dali de cette Commune à travers une déclaration publique. Pour ces derniers les réformes entreprises par le gouvernement du président Patrice Talon surtout dans le domaine agricole ont véritablement porté leurs fruits et il n’est pas question que ça s’arrête à la fin du premier quinquennat de l’actuel locataire du Palais de la Marina. Chiffres à l’appui, le porte-parole des conférenciers, Mohamed Bio Bouko, a rappelé les raisons qui soutiennent leur sortie médiatique. « …Pour la production cotonnière, nous sommes passés de 4.462 tonnes en 2016 à 17.190 tonnes en 2020. Pour la production du maïs, nous sommes passés de 29.361 tonnes en 2016 à 62.500 tonnes en 2020. Nous avons bénéficié de la construction de 15 magasins de stockage d’une capacité de 1000 tonnes chacun sur toute l’étendue de la Commune. Dans le domaine de la mécanisation agricole, nous avons bénéficié de 32 tracteurs sans oublier une usine de traitement et de conservation des semences dans les 4 départements du Nord Bénin… », a-t-il déclaré.
Le domaine de l’artisanat n’a pas été occulté dans la déclaration faite par Mohamed Bio Bouko. « …La construction de la maison des artisans est aujourd’hui une réalité… », a-t-il dit. Il n’a pas manqué de remercier le Chef de l’Etat, le président Patrice Talon pour la tenue de ses promesses de campagne pour une agriculture performante au Bénin et pour l’épanouissement des artisans. « …Pour parachever les gigantesques œuvres entamées depuis 2016, nous producteurs et artisans de la Commune de N’Dali demandons d’accepter d’être candidat aux élections présidentielles de 2021… », a ajouté le porte-parole des producteurs agricoles et artisans de N’Dali, Mohamed Bio Bouko. Il faut noter que les producteurs agricoles et artisans de N’Dali entendent continuer de porter la nouvelle au niveau de tous les hameaux de leur Commune afin que ce qui se fait en faveur des populations pour leur épanouissement par le gouvernement du président Patrice Talon soit su.





Dans la même rubrique