Rentrée gouvernementale : Les nouveaux ministres lancés

Arnaud DOUMANHOUN 12 septembre 2019

La reprise. Tenue française, visages sérieux, sourire au coin des lèvres, accolades, poignées de mains. Les images sont comparables à celles du premier jour d’une rentrée scolaire. Les anciens souhaitent la bienvenue aux nouveaux, qui quelques peu dépaysés, s’efforcent de faire bonne mine. Ce mercredi matin, dans la cour de la présidence de la république, le défilé des ministres imprime un nouveau visage à l’atmosphère. Entre photographes et cadreurs s’installe une guerre froide pour la capture des images.
La traditionnelle photo de famille se fera au pied d’un immeuble, dont les marches présentent le décor adapté à la circonstance. Tapis rouge pour le nouveau gouvernement de Patrice Talon. Les anciens indiquent le chemin aux nouveaux. Difficile de décoder les chuchotements. On parvient tout de même à repérer cette portion de phrase, accompagnée d’un sourire lumineux, du ministre de la culture et du tourisme Jean Michel Abimbola : « J’ai juste changé d’école… ». L’homme fut déjà ministre sous le prédécesseur de Patrice Talon.
Le protocole invite les membres du gouvernement à se disposer pour la photo de famille. L’arrivée de Patrice Talon est imminente. Aux environs de 9 heures le chef de l’Etat rejoint son équipe.
Première capture des images. Visiblement Patrice Talon n’est pas satisfait de la disposition pré-établie. Il apporte sa touche. Le ministre de l’intérieur, Sacca Lafia descend d’une marche. Le manager général aperçoit la ministre du numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, un peu cachée derrière. Il l’invite à rejoindre la première marche. Fin de la pause photo. Civilités d’usages et l’équipe se retire pour le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement.





Dans la même rubrique