Réponse communautaire à la Covid-19 : La Cedeao annonce la création d’un « fonds vaccin Covid »

Bergedor HADJIHOU 25 janvier 2021

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest se sont réunis pour la 58ème fois ce samedi 23 janvier 2021. Plusieurs sujets étaient inscrits à l’ordre du jour de cette conférence dont notamment une réplique coordonnée face à la progression inquiétante de la covid-19 sur le continent.

C’est sur le compte twitter de la présidence de la République béninoise qu’a été annoncée la participation de Patrice Talon aux travaux de la conférence par visioconférence. On pouvait voir sur la photo officielle, Patrice Talon, l’attention focalisée sur un écran bigarré. Sur le réseau social également, le Bénin fait part de l’un des sujets débattus les plus attendus par les populations de la communauté. Il s’agit du regain des cas de contamination à la Covid-19 observé au sein des Etats membres. On le sait, le défi pour l’Afrique dans la course aux vaccins est essentiellement financier. La plus grande avancée est qu’un « fonds vaccin Covid » sera mis en place pour financer les campagnes de vaccination dans la sous-région. Même si aucun calendrier n’a été dévoilé par la réunion, On en sait un peu plus sur la provenance des ressources qui permettront de concrétiser cette approche commune. Les pays membres en tête et leurs partenaires traditionnels se verront ainsi mettre la main à la poche. L’objectif est « de faire des achats de vaccins groupés ». Cette démarche calquée sur celle qu’est en train d’expérimenter actuellement l’Union Européenne favorisera la négociation de prix compétitifs et permettra à la communauté d’avoir un stock conséquent disponible pour débuter la campagne. Et sur les 20% de la population africaine que l’Organisation Mondiale de la Santé entend vacciner d’ici la fin de l’année prochaine, le Nigéria devrait être privilégié dans la sous-région. En effet, les premiers vaccins n’arriveront dans un pays membre de la Cédéao que le mois prochain au plus tôt, avec seulement 100 000 doses attendues chez le géant ouest-africain. Entre autres sujets abordés au cours de cette conférence des chefs d’Etats et de Gouvernement, l’harmonisation des prix des tests Covid aux différents aéroports, le programme de la monnaie unique de la communauté, la situation politique au Mali avec l’examen de plusieurs rapports de la commission.





Dans la même rubrique