Résultats satisfaisants de la première revue : Le FMI renouvelle sa confiance au Bénin

19 décembre 2022

La première revue du programme économique et financier au titre du Mécanisme élargi de crédit et de la facilité élargie de crédit pour le Bénin a été conclue et les résultats satisfaisants. Le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI) a ainsi décidé de renouveler sa confiance au Bénin en octroyant à nouveau près de 90 milliards de FCFA.

Le management du gouvernement, à travers le ministre de l’économie et des finances en matière de mobilisation de ressources financières, est sans doute sous d’heureux auspices du Fonds Monétaire International (FMI). Le Conseil d’Administration de l’organisation, satisfait des résultats du Bénin issus de la première revue du programme économique et financier au titre du Mécanisme élargi de crédit et de la facilité élargie de crédit, a accordé un décaissement immédiat de 144 millions de dollars USD soit près de 90 milliards de FCFA. Aussi, faut-il le souligner, le programme économique et financier (PEF) 2022-2025 du Bénin appuyé par le Fonds Monétaire International est conjointement financé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC) et le Mécanisme Elargi de Crédit (MEDC) pour un montant total de près de 638 millions de dollars USD. Au terme des évaluations des résultats de la première revue, le Bénin a obtenu un nouveau décaissement grâce aux performances dont il a fait preuve lors du premier programme. En effet, les conclusions de la première revue ont montré que le Bénin a respecté tous les critères quantitatifs et objectifs indicatifs du programme au-delà des cibles retenues d’après les approbations du Fonds Monétaire International. Dans la même veine, les réformes structurelles majeures attendues à la première revue du programme ont toutes été mises en œuvre. Toute chose qui dénote de la bonne progression de l’opérationnalisation des réformes du gouvernement et témoigne ainsi de l’amélioration du cadrage macroéconomique ainsi que la qualité de la gestion des finances publiques. Et d’ailleurs, le FMI ne s’est pas empêché de saluer les efforts considérables déployés par les autorités béninoises en matière de mobilisation des ressources intérieures, conjugués à l’efficacité des dépenses publiques. Il n’est plus superflu de faire observer que le Fonds Monétaire International renouvelle sa confiance dans les politiques publiques conduites par le gouvernement. C’est dire que ce nouveau décaissement autorisé par le FMI témoigne également sa satisfaction totale pour les efforts continus de consolidation budgétaire effectués par le Bénin. C’est forcément la politique de mobilisation des ressources qui est en marche. C’est aussi l’assurance pour la réalisation des réformes engagées au profit du développement.
Fidégnon HOUEDOHOUN





Dans la même rubrique