Route des pêches, Route de l’esclave et Corniche Est de Cotonou : Un linéaire de 36,50 km à aménager et à bitumer

Patrice SOKEGBE 8 octobre 2020

Le gouvernement a marqué son accord, hier en Conseil des ministres, pour la mise en œuvre du projet d’aménagement et de bitumage de la route des pêches et ses bretelles (Phase2), de la route de l’Esclave et de la Corniche Est de Cotonou. En effet, le programme initial des travaux de la Route des Pêches phase2, confiés aux groupes Sogea Satom Bénin, Sogea Satom Uk et Sodea Satom, comprend l’aménagement et le bitumage du tronçon Adounko-porte du non-retour-Bouche du Roy (35,80km) et les bretelles Adounko-Cococodji (4,73 km), Avlékété, Pahou (5,22 km) et Porte du non-retour-Rnie Ouidah (8,00km), soit un linéaire de 53,75km. Mais pour harmoniser la mise en œuvre du projet dont le démarrage est imminent, le gouvernement de la rupture a jugé nécessaire de réaliser, en plus de l’existant, la Corniche Est de Cotonou et la route de l’Esclave. Cette infrastructure supplémentaire apportera une plus-value aux plans touristique et environnemental. La nouvelle configuration de ce projet comprend l’Axe principal Adounko-Porte-du-non-retour (23km), la bretelle A Adounko-Cococodji (5km) aménagée en 2x2 voies, la bretelle B Route de l’Esclave (3,921 km) aménagée en 1x2 voies, bretelle C : Porte-du-non-Retour-Bouche du Roy (2,38km) amenagée en 1x2 voies et la Corniche Est de Cotonou (2,205km) amenagée en 1x2 voies.





Dans la même rubrique