Sans le Parti Communiste, pas de Chine nouvelle

1er juillet 2021

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du Parti communiste chinois (PCC), centenaire glorieux du PCC. En cent ans, le PCC est passé d’un parti de 58 membres à sa création au plus grand parti du monde avec plus de 91 millions de membres. Le PCC a conduit le peuple chinois dans une lutte inlassable pour réaliser l’indépendance, la libération et un miracle de développement économique et social, en construisant avec succès un système socialiste à la chinoise. Il est à la connaissance générale de tous les Chinois que sans le Parti communiste, pas de Chine nouvelle. Pour comprendre la Chine moderne, il faut d’abord comprendre le PCC.

I. Le PCC a conduit la nation chinoise à réaliser l’indépendance et la libération nationales. La civilisation chinoise, avec une histoire de plus de 5000 ans, est la seule civilisation au monde qui n’a jamais été interrompue depuis sa naissance. Pourtant, depuis 1840, la Chine n’a cessé de souffrir de l’agression, de l’oppression, de l’humiliation des puissances occidentales et du militarisme japonais. Une série de traités inégaux ont été forcé à signer. Ce qui a conduit le pays dans une situation semi-féodale et semi-coloniale. Ayant subi des souffrances sans précédent, le peuple chinoise n’a jamais cédé, il s’est battu de toutes ses forces pour rechercher une voie de renaissance nationale, telle que la monarchie, la monarchie constitutionnelle, le régime républicain, le parlementarisme, le pluripartisme et le présidentialisme, mais tous ces efforts sont tombés en échecs répétés,.

Le PCC est né en juillet 1921. En seulement 28 ans, il a uni et dirigé le peuple chinois dans une résistance inébranlable, chassé les envahisseurs japonais, renversé le régime réactionnaire du Parti Kuomintang (KMT), aboli tous les traités inégaux et réalisé l’indépendance de la nation chinoise. Le 1er octobre 1949, le Président MAO Zedong a déclaré glorieusement en public que la République populaire de Chine était établie et que le peuple chinois s’était levé pour toujours. Ce qui signifie le réveil de la nation chinoise. A partir de ce jour, la Chine appartient véritablement à tout le peuple chinois, jamais plus à une famille ou une dynastie. La fondation de la Chine nouvelle a été un grand encouragement pour toutes les nations épris de paix dans le monde. Cela a démontré que les peuples en esclavage depuis longtemps pouvaient conquérir l’indépendance, la libération et la démocratie avec leurs propres forces, et que c’était dépassé, le temps où les puissances occidentales pouvaient asservir une nation avec quelques navires de guerre et des canons sur la côte de la Chine.

II. Le PCC a dirigé l’ensemble du peuple chinois à bâtir un pays prospère et puissant. La Chine nouvelle s’est établie sur les cendres de la guerre. Avant la fondation de la République, la Chine a connu trois ans de guerre de libération (1946-1949), 14 ans de Guerre de résistance contre l’agression japonaise (1931-1945) et plus de dix ans de guerre civile. Au moment de la fondation de la République, le PIB par habitant de la Chine n’était que quelques dizaines de dollars américains, soit la moitié de celui de l’Inde et un tiers de la moyenne des pays asiatiques, l’espérance de vie des Chinois n’était que 35 ans, le taux d’analphabétisme dépassait 80 %. Depuis des décennies, le PCC a uni et guidé le peuple chinois en réalisant le développement continuel de manière indépendante, scientifique et pragmatique. La Chine est devenue aujourd’hui la deuxième économie mondiale, le premier producteur industriel, le plus grand partenaire commercial de plus de 120 pays et régions, et le PIB par habitant a dépassé 10000 dollars. Elle est l’un des pays les plus dynamiques, sécuritaires et attractifs en matière d’investissements dans le monde. Sa production d’acier et d’électricité représentent respectivement 53,31% et 27,8% de la production mondiale. Sa capacité de production des énergies renouvelables, telles que l’énergie hydraulique, éolien et solaire photovoltaïque, est bien loin devant tous les pays. En 2020, parmi les entreprises FORTUNE Global 500, la Chine a occupé la première place avec un total de 133 entreprises. Quant aux infrastructures, plus des 2/3 du kilométrage de trains à grande vitesse sont construits en Chine, qui possède aussi le plus d’autoroutes au monde. Le nombre de stations de base de 4G et de 5G installées représentent respectivement plus de la moitié et 70% du monde. La Chine compte le plus grand nombre de chercheurs avec 1,87 million de personnes. Le nombre de demandes internationales de brevet déposées auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle a été multiplié par plus de 200 fois en seulement 20 ans, se classant à la première place du monde depuis 2019. Beaucoup d’architectures et de projets de construction de high-tech, écologiques et modernes en Chine sont renommés dans le monde, le génie de la Chine apporte de grandes contributions au développement et à l’exploration scientifique pour le futur de l’humanité.
En février 2021, le président XI Jinping a annoncé que, en seulement huit ans, la Chine avait réussi à sortir près de 99 millions de personnes de la pauvreté absolue, en accomplissant une mission presque impossible d’éradiquer la pauvreté absolue. Depuis la fondation de la République populaire de Chine, le nombre de personnes sorties de la pauvreté en Chine a atteint 80% du nombre total mondial. Ce miracle de développement chinois s’est réalise grâce aux mains du peuple chinois, au lieu de l’invasion extérieure ou de la colonisation.

III. Le socialisme aux caractéristiques chinoises, exploré par le PCC et le peuple chinois, est une voie de développement qui convient le mieux aux conditions nationales de la Chine. Au cours des 100 dernières années, au lieu de mettre en œuvre la théorie marxiste rigidement, de copier les modèles socialistes d’autres pays ou le processus de modernisation des pays occidentaux, le PCC s’est enraciné dans les réalités nationales de la Chine et a continuellement promu la sinisation, la modernisation et la vulgarisation du marxisme dans les pratiques du développement, conduisant le peuple chinois à accomplir le processus historique de se lever, de s’enrichir et puis de devenir puissant. La nature du socialisme détermine que la prospérité pour tous est l’objectif de développement de la Chine. "Rechercher le bonheur pour le peuple chinois et réaliser la grande renaissance de la nation chinoise" est la promesse initiale et la mission fondatrice du PCC. Le Parti n’a jamais dévié de son engagement envers le peuple au cours du siècle écoulé. La Chine n’a aucun intérêt à devenir la première puissance du monde. Le premier défi et la priorité du gouvernement chinois ne sont jamais changés, ils consistent à satisfaire aux besoins matériels et culturels croissants du peuple chinois et à améliorer continuellement la vie et le bien-être de chaque Chinois. C’est la raison fondamentale pour laquelle le PCC a toujours reçu le soutien le plus répandu du peuple chinois. En juillet 2020, un rapport d’enquête de l’Université Harvard aux Etats-Unis a montré que la satisfaction du peuple chinois à l’égard du gouvernement avait complètement augmenté des années 2003 à 2016, et que leur satisfaction à l’égard du gouvernement central atteignait 93,1%. En mai 2021, une étude de l’Université York au Canada a montré qu’après l’épidémie de la COVID-19, la confiance du peuple chinois au gouvernement a atteint 98%. C’est vraiment un succès phénoménal.
Le PCC est un parti politique qui a le courage de se réformer et d’innover. La réforme et l’ouverture sont la caractéristique la plus distinctive de la Chine contemporaine. Le PCC n’a jamais reculé devant les revers et les erreurs qu’il a commis, mais il réalise l’auto-purification, l’auto-perfectionnement, l’auto-renouvellement et l’auto-amélioration après chaque réflexion, et il fortifie constamment son mécanisme de supervision et élève sa capacité de gouvernance. Depuis que le président XI Jinping a pris ses fonctions, la satisfaction du peuple à l’égard de la répression contre la corruption par le PCC a atteint 95%.

IV. La Communauté de Destin pour l’Humanité est la vision esquissée du PCC pour la cause du développement et le futur de l’humanité. La nation chinoise est une nation éprise de paix, qui développe le commerce et la coopération égaux et mutuellement bénéfiques avec les autres pays depuis l’Antiquité. Bien avant que les colons occidentaux ne commencent leur agression coloniale mondiale, de l’année 1405 à 1433, le navigateur chinois ZHENG He a dirigé une flotte de plus de 240 navires vers l’ouest pour 7 fois, il a visité l’Asie du Sud-Est et du Sud, les régions arabes, l’Afrique du Nord et de l’Est et d’autres endroits. La Chine a apporté la paix, l’amitié et le commerce, au lieu de l’esclavage et de la colonisation.
Le PCC est un parti politique qui lutte pour la cause du progrès humain. Le président XI Jinping a dit que " le destin et l’avenir de chaque nation et de chaque pays dans ce monde sont liés. Nous devons donc rester unis contre vents et marées et nous efforcer de construire notre planète en une grande famille harmonieuse et réaliser le désir de l’humanité d’une vie meilleure", c’est le concept de la communauté de destin pour l’humanité. La Chine ne peut être bonne que lorsque le monde est bon, quand la Chine est bonne, le monde sera mieux. La Chine préconise la communauté de destin pour l’humanité, s’oppose à la mentalité de la guerre froide et au jeu à somme nulle, et appelle à construire la démocratisation des relations internationales. Tous les pays sont égaux, quoi qu’ils soient grands ou petits, forts ou faibles, riches ou pauvres. Tous les peuples ont leur droit de choisir leur propre voie de développement et de s’opposer résolument à l’hégémonisme et à la stratégie de puissance tel que l’ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays. La Chine n’est jamais jalouse du développement des autres pays, et ne convoite pas les droits et intérêts des autres, mais elle ne permet jamais aux forces extérieures de provoquer la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine sous quelque prétexte que ce soit. La Chine ne cause pas de problèmes et n’a jamais peur des provocations de n’importe quelle sorte.
Le développement de la Chine a élargi la voie vers la modernisation des pays en développement. La Chine est disposée à travailler avec tous les autres pays du monde pour promouvoir activement le développement de l’ordre international et du système de gouvernance mondiale dans une direction plus juste et raisonnable, et à fournir la sagesse et la solution chinoises pour la réduction de la pauvreté, le changement climatique et d’autres défis mondiaux.





Dans la même rubrique