Sécurisation des espaces frontaliers : Le Ministre Sacca Lafia rappelle l’engagement du Bénin

La rédaction 7 juin 2019

A l’instar des autres pays d’Afrique, le Bénin commémore ce jour, 7 juin 2019, la Journée africaine des frontières autour du thème : « Viabiliser les espaces frontaliers pour une meilleure sécurisation du territoire national ». En prélude à cette célébration, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sacca Lafia a dans son message mis l’accent sur les défis auxquels le Bénin fait face et les efforts en cours.

Béninoises et Béninois !
Chers compatriotes !

Demain 07 juin, le Bénin commémore, à l’instar des autres pays de l’Afrique, la journée africaine des frontières instituée depuis 2010 dans le cadre de la mise en œuvre du Programme frontière de l’Union
africaine.
À cette occasion, notre pays célèbre la 6ème édition de la Semaine des frontières béninoises et invite tous les acteurs publics et privés à réfléchir sur le thème. « Viabiliser les espaces frontaliers pour une meilleure sécurisation du territoire national ».

Chers compatriotes,
De nos jours, le terrorisme est la principale menace à la paix. La forte médiatisation de cette forme de criminalité contribue à intensifier son impact sur les populations. De ce fait, l’extrémisme violent constitue une hantise pour les communautés internationales dont il compromet la stabilité et le développement. En effet, les zones frontalières, en raison de leur enclavement et de leur éloignement des grands centres urbains, se voient délaissés, oubliées du développement, livrées aux affres de la pauvreté et à la marginalisation, toute situation propice à la criminalité et aux violences de toutes sortes.
Pour parer à cette menace, notre pays le Bénin a élevé, depuis 2007, au rang des priorités nationales, la gestion efficace et efficiente des espaces frontaliers.

Béninoises et Béninois,
L’édition de la Semaine béninoise des frontières sera marquée cette année par le lancement d’une « Mobilisation nationale au profit des espaces frontaliers ». Cette mobilisation qui se poursuivra jusqu’en décembre 2019 a pour objectif d’amener toute la communauté nationale et internationale à prendre conscience des risques liés à l’abandon des espaces frontaliers, soumis aux menaces terroristes.
Elle permettra au gouvernement, au secteur privé et aux partenaires techniques et financiers, de prendre les dispositions nécessaires en vue d’accroitre substantiellement leurs interventions dans ces secteurs sensibles et géostratégiques. Tout cela contribuera à renforcer la dynamique de viabilisation des espaces frontaliers et le sentiment d’appartenance des populations à leur Patrie.

Béninoises et Béninois !
La présente occasion m’offre l’opportunité de témoigner la gratitude du gouvernement à l’endroit des Partenaires techniques et financiers et de tous les acteurs privés qui accompagnent les efforts de l’Agence béninoise de Gestion intégrée des espaces frontaliers, l’ABeGlEF.
Vive la journée africaine des frontières !
Vive l’intégration africaine !
Vive le Bénin !
Je vous remercie.





Dans la même rubrique