Suite au passage du chef de l’Etat à Sakété : Le roi d’Ilasso remercie Talon et décerne un satisfecit au comité d’organisation

11 décembre 2020

Un grand honneur et une grande joie que les siens aient été honorés par le premier magistrat qui, il y a quelques jours, était avec les populations non seulement du département du Plateau mais plus particulièrement de la commune de Sakété. Cette satisfaction, le roi Adékpadawalé d’Ilasso, un arrondissement de ladite commune a tenu à l’extérioriser. D’abord, c’est à l’endroit du président Talon qui n’a ménagé aucun effort pour non seulement faire le bilan de sa gouvernance mais recueillir les préoccupations des populations de la localité que vont les premiers remerciements de sa majesté. « Je suis heureux de la visite du président Talon dans nos communes », a-t-il laissé entendre.
Mais avant que l’accueil de l’actuel locataire de la Marina ne soit une réussite à Sakété, il a fallu en amont, une bonne organisation et une coordination de toutes les énergies. A cet effet, le roi Adékpadawalé a décerné un satisfecit aux membres du comité d’organisation mis en place à la Mairie de Sakété, le maire Nestor Idohou surtout pour son enthousiasmant discours, l’ancien maire Raliou Arinloyé et l’ancien ministre d’Etat, François Abiola pour son sens d’anticipation et ses diligences. Et comme cette communion avec le président Talon n’a pu être belle sans toutes les tranches d’âges et les classes sociales, le roi Adékpadawalé s’est également félicité de l’implication des sages et des jeunes de la localité.
Toutefois, il a appelé les jeunes notamment ceux des radios qui relaient les informations relatives aux grands événements dans la localité et qui n’ont pu avoir accès à la salle de rencontre avec le chef de l’Etat à ne pas se décourager. L’essentiel pour sa majesté, c’est que tout se soit déroulé à la perfection dans le cadre de la visite du chef de l’Etat à Sakété. « Autour des bonnes choses, il y a toujours des critiques. Ceux qui n’y croyaient pas, on vu. Heureusement, la majorité a vraiment mouillé le maillot. Alors, il faut rendre gloire à Dieu », a-t-il conclu.





Dans la même rubrique