Supposées bastonnades d’un député : « Les déclarations de Hinnouho Mohamed Taofick sont loin de la réalité », dixit le Procureur Togbonon

Fulbert ADJIMEHOSSOU 2 mai 2018

« La consultation du psychiatre retrouve un trouble antio dépressif et propose son hospitalisation en psychiatrique. Il vient d’être ainsi transféré ce jour 30 avril en psychiatrie du Cnhu-Hkm pour continuer les soins en anxiolytiques et antidépresseurs ». C’est un extrait du rapport médical, présenté hier par le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou, et qui révèle l’état de santé du député Atao. Admis au Cnhu le vendredi dernier, suite à de supposées bastonnades au Tribunal, le député de la 15ème circonscription électorale souffrirait de troubles psychiatriques. En effet, des rumeurs avaient circulé dans l’après-midi du vendredi dernier que le député impliqué dans le dossier de faux médicaments a été molesté après s’être présenté au juge. Les explications du Procureur Togbonon à la presse, fondées sur un rapport médical, sont un peu plus claires. « Il ressort de ce rapport qu’au plan physique, Monsieur Hinnouho Mohamed Taofick n’a ni blessures, ni d’œdèmes, ni de contusions des parties molles alors qu’il a déclaré avoir été molesté. Il ne peut y avoir de violences physiques sans œdèmes, c’est-à-dire un gonflement de tissu. Qui plus est, le scanner qui lui a été fait ne révèle aucune lésion physique des tissus. Il s’ensuit que les déclarations de Hinnouho Mohamed Taofick sont loin de la réalité », a-t-il déclaré. Selon le Procureur Togbonon, Mohamed Taofick Hinnouho, hospitalisé en psychiatrique refuse de s’alimenter.





Dans la même rubrique