Ticad7 au Japon : Aurelien Agbénonci présente les atouts du Bénin

Arnaud DOUMANHOUN 28 août 2019

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Aurélien Agbénonci a procédé, mardi 27 août 2019 au Centre de Conférence Pacifico Yokohama (Japon), à l’ouverture d’un Symposium sur le thème « Bénin : porte d’entrée au marché de l’Afrique de l’Ouest ». Organisé en prélude à la 7ème Conférence internationale de Tokyo pour le Développement de l’Afrique (Ticad7), ce symposium, qui a connu la participation de nombreux investisseurs japonais, a pour but d’informer sur les opportunités d’affaires au Bénin.
A la tête d’une délégation mardi matin, le ministre Aurélien Agbénonci face aux investisseurs japonais a indiqué que le Bénin se veut un centre de développement inclusif et durable, et son gouvernement s’est également positionné pour faciliter la dynamique économique en aidant le secteur privé à créer de la richesse et à tirer parti des possibilités d’investissement décrites dans son programme d’actions.
Pour y arriver, informe-t-il, le gouvernement a mis en œuvre un ensemble d’actions et de réformes pour éliminer les obstacles à l’investissement privé, améliorer le climat des affaires et attirer les capitaux étrangers. Le pays a également créé des infrastructures nécessaires à la transformation structurelle et des facteurs de disponibilité de la production à faible coût. Puis, il s’est résolument engagé à fournir aux investisseurs des études techniques et financières pour les 45 projets majeurs de son programme d’actions qui favoriseront la croissance.
« Le Bénin est prêt à connecter le Japon et le monde à l’Afrique de l’Ouest. Nous avons une équipe dynamique, prête à vous aider à saisir ses opportunités. En outre, pour faciliter votre accès à notre pays, nous avons introduit en 2018 un système de visa électronique », a déclaré Agbenonci.

Le Bénin est une terre d’opportunités et la porte d’entrée du marché ouest-africain. Les fondamentaux de ses perspectives socio-économiques sont meilleures. Une série de mesures, telles que l’amélioration de la réglementation régissant la création, l’exploitation et la fermeture d’entreprises, toutes introduites par l’intermédiaire du Pag, visant à améliorer le climat des affaires sont mises en place.
Avec des progrès accomplis chaque jour et des résultats obtenus tous les mois, le Bénin montre qu’avec détermination, vigueur et vitalité, des réalisations novatrices sont possibles.
Sous le leadership du chef de l’État, le président Patrice Talon, le Benin est passé à une économie diversifiée, prenant en compte et mettant en valeur ses atouts patrimoniaux, touristiques, agricole et un système politique plus transparent, plus juste, faisant de lui un modèle de bonne gouvernance en Afrique.





Dans la même rubrique