Tour de cadrage de la Coupe de la Confédération : Esae Fc qualifié sur le fil, une première pour le Bénin

Ambroise ZINSOU 6 novembre 2019

L’accouchement a été douloureux, voire par césarienne. Au bout du fil, Esae Fc de Cotonou a composté son ticket pour la phase de groupes de la Coupe de la Confédération saison 2019-2020 en s’imposant (4-3) après les épreuves fatidiques de tirs au but devant Génération Foot du Sénégal pour le compte de la manche retour du tour de cadrage. Une première pour le Bénin puisqu’aucun club n’a pu accéder à cette étape de la compétition depuis l’instauration de la nouvelle formule des compétitions interclubs de la Caf.

Timorés, freins en mains, le nez dans le guidon, Bio Richard et ses poulains ont abordé hier au stade René Pleven d’Akpakpa la rencontre retour du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération saison 2019-2020 devant une équipe de Génération Foot du Sénégal qui a démarré la partie pieds au plancher. Auréolés d’une victoire (1-0) il y a une semaine lors de la manche aller à Thiès au Sénégal, Marcel Dandjinou et ses coéquipiers avaient juste besoin d’un match nul pour décrocher leur billet pour l’historique phase de groupes après les épreuves des nerfs 4 tirs contre 3. Mais les protégés de Clément Adéchian, président du club d’Esae Fc sont passés par toutes les émotions avant de toucher le graal. Le résultat fait à l’extérieur était si fragile qu’il suffisait d’un petit but des visiteurs pour que la pression soit énorme sur les locaux en quête de notoriété. Et le système mis en place par le coach Bio Richard n’a pas tourné à plein régime afin de permettre à l’équipe d’Esae de jouer comme à l’accoutumée. Dans un 5-4-1, les locaux avaient du mal à garder le ballon et à franchir les lignes. En face, une équipe joueuse de Génération Foot qui avait évolué dans un 4-4-2 et qui s’est taillée patron en milieu de terrain. Durant la demi-heure de jeu, rien de substantiel à se mettre sous la dent. Avec un bloc trop bas, les locaux vont se laisser découvrir à la 40è minute de jeu. Sur un débordement de Joseph Albert Bougazelli sur le côté gauche de la défense d’Esae Fc, le centre parfait va être repris par Chérif Bayo qui ne laisse aucune chance à Jérôme Dandjinou. A 1-0, les cartes sont redistribuées entre les deux équipes jusqu’à la pause.

Une deuxième mi-temps en demi-teinte
De retour des vestiaires, les différents coaches ont apporté des changements tactiques avec des repositionnements. De 5-4-1 en première partie, Bio Richard est passé à 4-3-3 dans le souci de donner de rythme au jeu. En face, le coach de Génération Foot est passé lui à un 3-5-2 afin de contenir les velléités offensives des locaux. Et dans ce duel technico-tactique, le jeu ne s’est pas emballé. Il a fallu attendre les dix dernières minutes de la rencontre pour assister au déroulement du rouleau compresseur de l’équipe d’Esae qui a longtemps subi. Dah Acheffon Ulrich ; Alfred Linkpon et Maxime Kokpon détonateurs de jeu côté Esae Fc n’ont pas pu se créer de véritables occasions de but. Du côté de Génération Foot, on a commencé par jouer la montre en refusant de prendre de risques puisque si le score reste en l’état, il va falloir recourir aux tirs au but.

Une séance inédite de tirs au but
Et c’est pendant cette épreuve des nerfs que les Universitaires se sont fait encore peur avant de décrocher la qualification au bout du suspense. Ibrahim Hamzat, le premier tireur d’Esae va manquer son tir devant Khadine Ndiaye qui avait remplacé Pape Mamadou Sy avant ces tirs au but. Ensuite, Ousseynou César Gueye de Génération Foot va marquer en donnant l’avantage à son équipe. Mais Marcel Dandjinou va sauver par deux fois ses partenaires qui ont enchaîné. Au finish, Esae Fc s’impose 4 contre 3 et sera le premier club béninois à intégrer la phase de groupes. Une deuxième prouesse historique pour le Bénin après l’épopée de 1987 des Dragons de l’Ouémé face au Gor Mahia du Kenya lors des demi-finales de l’ancienne formule de la Coupe des clubs champions. Il faut rappeler qu’Esae Fc, héritier du Pot 4 sera fixé sur son sort le 10 novembre prochain. Mais avant, félicitation à tous et bonne chance pour la suite.





Dans la même rubrique