Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tournée de sensibilisation et de restitution des résultats du Cnt : Idji appelle le Plateau à soutenir Talon

L’honorable Idji Kolawolé a conduit le samedi dernier, une délégation de l’Union fait la Nation, composée entre autres de l’honorable Louis Vlavonou, Pascal Agbokpongbe dans les communes du département du Plateau. Objectif : inviter les populations à soutenir le Président Talon, à surtout l’accompagner dans la mise en œuvre de ses réformes pour le développement du Bénin.

JPEG - 102.5 ko

Une formation politique, avec une idéologie, une école et une vision. Au Bénin, l’Union fait la Nation en est l’exemple. Ses expériences la différencient des autres formations politiques sur le terrain. Samedi dernier, c’était le début d’une tournée de sensibilisation et de restitution des résultats du Conseil national transitoire tenu le samedi 10 mars 2018. La délégation du bureau politique transitoire renforcée par l’honorable Louis Vlavonou, Pascal Agbokpongbe et conduite par l’He Antoine Idji Kolawolé a franchi en première étape de la tournée la salle de conférence de la mairie de Pobè. Devant, plus de 300 délégués composés d’élus locaux et responsables à divers niveaux, le chef de la délégation a indiqué qu’ils ont été envoyés par l’Un pour échanger avec eux sur trois points essentiels. Il s’agit de la sensibilisation de la population sur le Ravip, des réformes engagées par le pouvoir en place, notamment celle du système partisan et de la situation relative à la tension sociale.

Du Ravip
Le premier point est relatif au Ravip. Pour lui, la carte Ravip est plus qu’une carte nationale d’identité. « Puisque c’est de zéro à plus de 100 ans », s’est-il justifié avant d’ajouter que même les étrangers sont en train d’être enregistrés pour des questions de sécurité. Il a ensuite exhorté les femmes à se faire enrôler afin d’avoir un accès facile aux crédits. D’autres avantages de cette précieuse carte ont été expliqués à la population. Pour donner le bon exemple, le soldat politique s’est fait enrôler comme tout citoyen. Sans vouloir une exception liée à son rang, il s’est assis sur le siège prévu pour tout le monde et s’est fait enregistrer. Son geste n’a pas manqué d’effet. Puisque certains qui trainaient lui ont emboité le pas.

Des réformes de la Rupture
Les réformes initiées par le chef de l’Etat et son gouvernement, surtout celle relative au système partisan au Bénin ont été le second point sur lequel la délégation a entretenu les populations du Plateau. Ainsi, les deux députés de la délégation ont tour à tour, expliqué aux populations que le Bénin regorge de 237 formations politiques. Donc 237 visions ? Ce qui n’est pas vrai, ont répondu les populations suite à la question de l’He Idji Kolawolé. Pour cela, il est indispensable d’opérer des réformes en vue d’en réduire le nombre. D’où le bien-fondé de la réforme du système partisan, au dire des honorables députés. « Nous sommes en train de faire un grand parti. Le Madep est entré dans l’Un et l’Un est aux côtés de Talon. Regardez les pays qui nous entourent, le Nigéria, le Ghana, le Niger… Le Bénin doit avoir des partis qui travaillent pour son développement. D’ici mai ou juin au plus tard, nous aurons à le grand parti. Nous avons déjà plus de 20 députés. Mettez-vous ensemble et produisez-nous au moins 100 dossiers par commune pour le 10 avril au plus tard », a souligné l’honorable Idji Kolawolé. Les membres de la délégation n’ont pas manqué de demander à la population de soutenir les nobles actions du gouvernement de la Rupture.

De la tension sociale
En troisième point, la délégation de l’UN s’est appesantie sur la tension sociale qui prévaut dans le pays. Sans parti pris, l’honorable Antoine Idji Kolawolé a montré comment le chef de l’Etat Patrice Talon s’est engagé à sortir le Bénin de sa léthargie. Il a également expliqué comment les mauvaises pratiques qui ont gangrené l’administration publique depuis des années disparaissent sans grand bruit pour laisser place à de bonnes pratiques axées sur les normes. Le tout basé sur les textes de la République. Pour lui, Talon est venu au pouvoir pour mettre le pays sur les rails du développement. « Le Bénin est un pays démocratique. Si quelqu’un fait de l’opposition, on ne va pas lui couper la tête. Mais l’opposition, pour quoi ? Pour retourner vers celui qui n’a jamais pensé à vous à Pobè ? Je voudrais qu’on réfléchisse et qu’on sache ce que nous voulons », a souligné l’He Antoine Idji Kolawolé pour amener la population à bien mesurer ses prises de positions.
A l’étape de Pobè, le Chef de l’arrondissement central a été clair. « Pobè n’est pas dans l’opposition au régime en place », a-t-il dit publiquement avant de remercier le Chef de l’Etat pour avoir choisi Pobè comme le Chef-lieu du département du Plateau. Le même exercice a été fait à Adja-Ouèrè à la maison des jeunes de la commune. Et ce, sous une forte pluie que la population a bravée pour venir massivement écouter la bonne nouvelle de développement du Bénin. A adja-Ouèrè, le chef de la délégation a exhorté la population à sortir massivement pour se faire enrôler. « Le Ravip, c’est plus que la carte d’identité nationale. Vous n’avez pas beaucoup avancé à Adja-Ouèrè. Vous êtes encore à 50%. Or, dans certaines zones du Plateau, on est à 80%. Je voudrais demander à tous mes frères et sœurs d’aller se faire enrôler. J’ai l’espoir qu’avant fin avril, tout le plateau sera à au moins 97% », a souhaité l’He Idji Kolawolé. Et à Sakété, à la maison des jeunes, le même message a été délivré devant des leaders de la Commune, notamment Me Bastien Salami.

19-03-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2940

Projet de budget du ministère de l’économie numérique : Aurélie Adam (...)
16-11-2018, Karim O. ANONRIN
La Ministre de l’économie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, était devant la Commission (...)  

Projet de budget du ministère du plan aux députés : Bio Tchané (...)
16-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a présenté hier à la Commission budgétaire (...)  

Commémoration du 45ème anniversaire de la Boad à Lomé : Romuald (...)
16-11-2018, La rédaction
Mercredi 14 novembre 2018 à Lomé, sous la houlette du Chef de l’Etat Ivoirien, Président de la Conférence des Chefs (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2019 : Le défilé des (...)
15-11-2018, Karim O. ANONRIN
Le projet de budget général de l’Etat, gestion 2019 et le projet de loi de finances, gestion 2019 sont actuellement (...)