Tournée présidentielle : A Sinendé, Talon vante le modèle qui révèle le Bénin

La rédaction 11 janvier 2021

le Samedi 09 janvier 2021, le Président Patrice Talon a poursuivi sans relâche sa tournée de reddition de compte dans les communes.
Dans la matinée, c’est Sinendé qui s’est parée de ses plus beaux atouts pour démontrer à la délégation présidentielle l’hospitalité locale. Cour noire de monde, salle de conférence de la mairie pleine, la cité de Bona Koné, terre d’installation des premières chefferies wassangari est venue à la rencontre de celui qu’on appelle ici le fils du pays. Pour comprendre cette effervescence, apprécier le sens et la portée de cette séance, il suffit de lire la bâche vinyle dressée sur l’un des murs du bâtiment de la mairie. Il y est écrit : "Entre Patrice Talon et Sinendé, c’est une histoire d’amour et de cœur". Une lecture qui devient encore plus claire à l’écoute du message du maire de la localité. Bio Kouri SANNI exprime la gratitude et la satisfaction des populations de Sinendé au Chef de l’Etat pour le démarrage du bitumage de la bretelle Guessou sud-Sinendé. Cette infrastructure va contribuer au décollage économique de la commune grâce à son désenclavement et à l’accélération des échanges commerciaux. Il n’a pas passé sous silence les effets positifs du PAG sur sa commune. Ils ont noms : le Pedec qui a permis à des millions de personnes de retrouver leur dignité à travers la délivrance d’actes de naissance sécurisés, la nette amélioration de la sécurité, les cantines scolaires et le déploiement du volet santé du projet ARCH. Le maire Sanni déduit que c’est la preuve évidente du pragmatisme du Président de la République.
Ici comme dans les autres communes déjà parcourues, l’exercice d’évaluation de l’action publique a donné lieu à la présentation de doléances. Le maire a alors sollicité du Chef de l’exécutif l’aménagement et le bitumage de la bretelle Sinendé-Béroubouay, des ouvrages d’assainissement, la construction d’un stade omnisports, l’extension du réseau électrique, des adductions d’eau villageoises.
Quand vint le moment pour le Président Patrice Talon de prendre la parole pour échanger avec ses concitoyens de Sinendé sur le bilan du quinquennat, il a dit son bonheur de revenir dans cette commune qu’il qualifie de son quartier général. Il explique avoir grandi professionnellement ici et dit Merci à Sinendé.

Il est ensuite entré dans le vif du sujet pour faire part à l’assistance qu’au fil des jours et commune après commune, il s’est rendu compte que ses concitoyens ont pris conscience de la capacité du Bénin à relever les défis qui se posent au pays. "Même si l’exercice était un peu redouté au départ", précise le Président Talon. De ce constat, il a pris la résolution de ne pas trop insister sur les réalisations physiques mais plutôt mettre l’accent sur l’exhortation pour l’avenir. Il se lance dans un développement pour communiquer au public sa conviction du bilan immatériel du quinquennat. " On observe que le mode de satisfaction de l’ensemble des doléances exprimées est tel que le Bénin a commencé à se prendre en charge. Le Bénin a commencé à résoudre des besoins qui ne paraissent pas à première vue essentiels", détaille, le Chef de l’Etat. Il nuance tout de même cette posture et explicite "Ce n’est pas qu’on ne faisait rien dans le passé mais la différence aujourd’hui se trouve dans la quantité, la vitesse, le rythme, l’ampleur avec lesquels nos besoins sont réglés. Ce que le Bénin a fait en 5 ans est extraordinaire puisque dans tous les domaines, les choses changent".

Le Président de la République a également vanté le modèle mis en place et qui a permis d’avoir les résultats appréciés de tous et son apport dans le développement du Bénin. "Ce qui s’est fait, ce n’est pas du miracle mais le fruit du modèle de gouvernance", soutient le Chantre du Nouveau Départ.
Après avoir esquissé le tableau du Bénin nouveau, le Président a dit la main sur le cœur avoir le devoir d’apaiser ses concitoyens et de leur faire comprendre que le temps de la satisfaction des besoins de Sinendé est arrivé. Pour soutenir cette assertion, il déclare qu’aujourd’hui, le regard envers ce pays a changé. "Le Bénin est respecté car nous tenons nos engagements. On a rétabli notre respectabilité et notre dignité. Et c’est le mérite de tout le peuple que je félicite", s’exclame le Chef de l’Etat. Il fait alors un flash back sur certaines réalisations phares qui redessinent un nouveau visage du pays pour démontrer que le Bénin est déjà un autre pays en Afrique de l’Ouest. Le Président Patrice Talon dévoile quelques axes du programme de mécanisation agricole pour montrer la révolution qui s’annonce dans le domaine agricole, de même que les zones pilotes de sédentarisation pour moderniser l’élevage. Pour lui, c’est la vocation de l’Etat de créer les conditions et les bases pour permettre aux citoyens d’exprimer leur potentiel et devenir riches de ce qu’ils savent. "Développement des infrastructures et des biens doit désormais rimer avec développement des individus à partir de l’argent communautaire.
Le bilan de notre action au cours de ce quinquennat est la renaissance du Bénin et pour la perpétuer, chacun doit devenir le garant de ce que nous sommes devenus. Tel est le leitmotiv de fin de la présentation du Président Patrice Talon devant ses frères et sœurs de Sinendé à qui il a avoué : "Mon cœur y est encore. Ma volonté y est. Et nos textes permettent à ceux qui sont capables d’y aller."





Dans la même rubrique