Vote de loi à l’Assemblée nationale : Le droit de grève retiré aux magistrats

Karim O. ANONRIN 3 janvier 2018

Les Magistrats n’ont plus droit à la grève, mais ils peuvent se constituer en association syndicale. Il s’agit d’une disposition que les députés ont adoptés hier lors de l’examen en plénière du projet de loi portant statut de la magistrature en République du Bénin. Plus précisément, l’article 20 du projet de loi stipule que : « Comme tous citoyens, les magistrats jouissent de la liberté d’expression, de croyance, d’association et de réunion. Ils sont libres de se constituer en association ou en toute autre organisation ou de s’y affilier pour défendre leurs intérêts, promouvoir la formation professionnelle et protéger l’indépendance de la magistrature. La grève est interdite aux magistrats ».





Dans la même rubrique