15ème journée mondiale de la contraception : Les populations conscientisées sur l’importance de la planification familiale

Isac A. YAÏ 20 décembre 2022

« Accès équitable aux services de planification familiale de qualité au Bénin : défis et perspectives ». ainsi est intitulé le thème de la 15ème journée mondiale de la contraception qui a officiellement été lancée ce mardi 20 décembre 2022 à Allada dans le département de l’Atlantique. Organisée par l’Agence Nationale des soins de santé primaire (ANSSP) avec le soutien financier de plusieurs partenaires techniques et financiers tels que le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) et Jhpiégo, cette journée a été une occasion d’attirer l’attention des populations sur l’importance de la contraception pour un développement social durable. « Au-delà d’une stratégie de réduction de la mortalité maternelle, la contraception constitue un puissant outil de développement durable… Si les besoins en contraception moderne étaient pleinement satisfaits, on éviterait chaque année 53 millions de grossesses non désirées et 590 000 décès de nouveau-nés supplémentaires. C’est pourquoi le Bénin fait la promotion de la planification familiale, un pilier essentiel pour protéger la santé des femmes et réduire les grossesses précoces, les grossesses non désirées et les autres conséquences sociales et économiques de ces décès », a fait savoir Docteur Rodrigue Kohoun, représentant du ministre de la santé. A en croire les autorités, la contraception permet à chaque individu de choisir son rythme de procréation. « Le droit des femmes à choisir de faire des enfants, le moment et l’espace entre les enfants est un droit fondamental et la contraception fait partie intégrante de ce processus qui relève uniquement de la femme et de son partenaire », a fait savoir Karl Frederick Paul Estrada, représentant le chef de file des partenaires techniques et financiers.

Pour Paulette Eki, chargée de mission du préfet de l’Atlantique, en plus d’être une préoccupation majeure de santé publique, la contraception donne au couple le droit de choisir le nombre, le moment et l’espacement de leurs enfants. « Elle participe aussi à l’autonomisation des femmes et à l’égalité des genres », a-t-elle ajouté. Pour Joseph Cakpo, maire de la commune d’Allada, cette journée est une occasion de sensibiliser les populations sur l’importance de la contraception dans une sexualité responsable.
Pour soutenir cette journée, une campagne de 5 jours d’offre gratuite de planification familiale se déroulera dans les zones sanitaires Abomey-Calavi-Sô-Ava et Allada-Toffo-Zê. « C’est une occasion supplémentaire que nous offrons à nos sœurs et épouses afin qu’elles se rendent dans les maternités pour recevoir des informations adéquates et adopter la méthode contraceptive de leur choix », a conclu le représentant du ministre de la santé.





Dans la même rubrique