30ème édition de la Journée nationale des affaires sociales : Bopa, carrefour d’échanges sur les inégalités

Patrice SOKEGBE 27 novembre 2018

La commune de Bopa a abrité samedi dernier la 30ème édition de la Journée Nationale des Affaires Sociales (Jnas). Etaient présents, la ministre des affaires sociales, Bintou Taro, et plusieurs autorités politico-administratives tels que le ministre de l’enseignement secondaire, Mahougnon Kakpo, les députés Gérard Gbénonchi, Dakpè Sossou et Mathurin Coffi Nago et les préfets des départements du Mono et du Couffo. Pour la ministre Adam Bintou Taro, le gouvernement accorde une importante part aux affaires sociales inscrites comme priorité dans le Programme d’actions, Bénin révélé. « Réduire les inégalités, le degré de vulnérabilité des populations, éliminer les obstacles qui empêchent les citoyens de réaliser leurs rêves avec sérénité et dignité, est une tâche difficile mais possible. Et le gouvernement du Président Patrice Talon met en place différentes réformes et initiatives pour donner confiance à notre peuple et le conduire à l’autosuffisance », a-t-elle rassuré. Placée sous le thème : « Arch au service du développement social », cette édition a été meublée par plusieurs activités, notamment des communications, des messages de sensibilisations sur les violences faites aux femmes et aux filles, la remise de matériels aux cas sociaux et personnes défavorisées, les expositions, les animations de divers groupes folkloriques etc. Selon le député Mathurin Nago, natif de la localité, le gouvernement a à cœur la commune de Bopa. Pour lui, Patrice Talon fait de l’amélioration des conditions de vie des populations une priorité. Aussi, a-t-il insisté sur la pertinence de la journée qui offre l’occasion de réfléchir collectivement sur les affaires sociales et d’identifier des actions novatrices pour renforcer le système de protection sociale. Luc St-Laurent, Chef de fil du groupe de concertation des partenaires techniques et financiers du secteur genre et protection sociale, quant à lui, a relancé les Ptf pour accompagner le ministère en charge des affaires sociales à attaquer le mal à la racine.





Dans la même rubrique