3ème édition des élections professionnelles : Adidjatou Mathys installe le Comité électoral national

15 octobre 2020

Fin de prorogation. Après 2001 et 2006, le Bénin se prépare à organiser la 3è édition des élections professionnelles. Dans l’après-midi de ce mercredi 14 octobre 2020, le ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’installation du Comité électoral national (Cen) à Cotonou. « Pour être représentatif, le syndicat de base doit obtenir au moins 20% des suffrages exprimés aux élections professionnelles. Les centrales ou confédérations syndicales doivent obtenir au moins 20% des suffrages exprimés pour être représentatives… ». Telles sont les dispositions de l’article 5 du décret n°2020-458 du 23 septembre 2020 portant différentes formes d’organisations syndicales de travailleurs en République du Bénin.
A juste titre, le ministre Adidjatou Mathys indique à l’endroit du Comité, qu’il s’agira lors des travaux, de transcender les clivages de divers ordres en vue de l’organisation des élections professionnelles transparentes, susceptibles d’assainir le paysage syndical de notre pays et d’offrir aux gouvernants des interlocuteurs régulièrement élus. « Ce sont là, les conditions pour asseoir un dialogue social constructif, franc et dynamique pour le grand bonheur des travailleurs sur toute l’étendue du territoire national », explique le ministre du travail et de la fonction publique en ajoutant que le gouvernement a joué sa partition. Il revient au Comité de se doter d’une feuille de route pouvant faciliter l’organisation desdites élections avant la fin de l’année 2020.
« L’élaboration d’un projet de budget des opérations est une urgence pour permettre au gouvernement de mettre à la disposition du comité, les moyens nécessaires à l’accompagnement de sa mission », a déclaré le ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys.
A l’en croire, nous sommes à un tournant décisif de l’animation de la vie syndicale dans notre pays. « Je garde l’espoir que vous ne ménagerez aucun effort pour que la 3ème édition des élections professionnelles nationales devienne une réalité ».





Dans la même rubrique