6ème Conférence du Réseau des Parlementaires Africains Membres des Commissions Défense et Sécurité (REPAM-CDS) : Un renforcement du dialogue sécuritaire Afrique-Europe au cœur des travaux

Moïse DOSSOUMOU 4 octobre 2022

L’hôtel Pullman de Kinshasa abrite la 6ème Conférence du Réseau des Parlementaires Africains Membres des Commissions Défense et Sécurité (REPAM-CDS). Cette assise qui se tiendra les 5, 6 et 7 octobre 2022, dans un contexte international marqué par une remise en cause de certains accords et la quête de nouveaux partenaires permettra de se pencher sur cette préoccupation. Ce Réseau qui a fait le choix de s’inscrire dans l’air du temps apporte ainsi sa pierre aux voies et moyens pouvant conduire au maintien et à la promotion de la sécurité en Afrique.


Financée par la Fondation Konrad Adenauer via le Programme pour le dialogue de politiques sécuritaires en Afrique subsaharienne (SIPODI), cette Conférence ne pouvait pas mieux tomber. Selon le Dr Toussaint Kounouho, Coordonnateur régional dudit Programme, « l’occasion d’aborder de nouvelles perspectives sur la consolidation des relations sécuritaires Afrique-Europe, à travers les échanges avec les parlementaires et les représentants d’institutions internationales, les experts africains et européens afin de recueillir leurs réflexions et d’engager une discussion à partir des Commissions défense et sécurité des parlements d’Afrique, assez représentatives des débats parlementaires africains sur les questions de paix et sécurité ».
De manière pratique, la Conférence vise à faire l’état des lieux de la coopération UE-UA en matière de défense et de sécurité en Afrique ; identifier les différents défis qui menacent le dialogue sécuritaire Afrique-Europe à l’ère de la nouvelle rivalité géopolitique ; cartographier les différents enjeux et les nouveaux acteurs de la coopération sécuritaire Afrique-Europe ; énumérer les points clés du partenariat Europe-Afrique qu’il convient de réviser ; énoncer les réponses réelles et concrètes des continents africain et européen aux problématiques sécuritaires actuelles ; formuler des recommandations concrètes et précises aux décideurs politiques assorties des démarches pratiques de mise en œuvre des objectifs de changements dans la coopération sécuritaire.
Elle sera meublée de discours officiels, de communications et échanges, de travaux en ateliers... Les participants qui sont des parlementaires africains et européens membres des Commissions défense et sécurité, des cadres des commissions de la CEDEAO, de la CEEAC, de la CRGIL et de l’UA, des commissions ad’hoc, des experts africains et européens, des universitaires et chercheurs indépendants, des représentants de la société civile, des journalistes, etc.
Fidèle à sa vocation, la Fondation Konrad Adenauer joue sa partition en créant ce cadre formel entre acteurs-clés pour des échanges fructueux devant aboutir à des recommandations pertinentes, réalistes et pratiques. L’investiture du nouveau président du REPAM-CDS qui constituera un des temps forts de cette rencontre internationale donnera un nouveau souffle à ce creuset qui rassemble les parlementaires africains qui ont à cœur les questions de défense et sécurité.





Dans la même rubrique