7ème édition de la semaine du jeune avocat : Une célébration sous le sceau de la protection des droits des femmes

17 août 2022

L’Union des Jeunes Avocats du Bénin (Ujab) organise son université de vacances au titre de l’année 2022. Dénommée semaine du jeune avocat, elle a été lancée ce mardi 16 août 2022. Elle a pour but de réunir les jeunes avocats et certains ajusteurs judiciaires afin de se pencher sur un thème juridique et judiciaire.

L’Union des Jeunes Avocat du Bénin (Ujab) entend joindre l’utile à l’agréable en cette période de vacances. L’utile pour se donner deu temps de réflexions sur les perspectives pour l’année judiciaire à venir et l’agréable pour se divertir à travers des moments festifs et de distractions. C’est l’objectif poursuivi par l’Ujab en organisant la 7ème édition de la semaine du jeune avocat dont le lancement a réuni des jeunes avocats et quelques-uns de leurs aînés dont le procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou, le bâtonnier élu maitre Angelo Hounkpatin et Maitre Robert Dossou. Plusieurs activités didactiques et ludiques sont prévues à cette occasion. Il s’agit des conférences, des ateliers, des panels, des partages d’expériences au profit des jeunes avocats et des séances pratiques de consultations gratuites et de défenses gratuites au profit de la population. En terme de distractions, les participants vont prendre part à un match de football entre l’équipe des jeunes avocats et celle des avocats et à un diner de gala agrémenté par l’orchestre du barreau. Pendant ce temps de réflexions, les jeunes avocats vont faire un bilan sur l’application de la loi n°2021-11 du 20 décembre 2021 portant dispositions spéciales de répression des infractions commises à raison du sexe des personnes et de protection de la femme en République du Benin et la protection des mineurs. « Nous allons certes faire la fête, nous amuser mais au-delà, nous allons travailler, que dis-je, nous allons remuer les méninges et célébrer une messe intellectuelle autour du thème ‘‘Regards croisés sur la loi n°2021-11 du 20 décembre 2021 portant dispositions spéciales de répression des infractions commises à raison du sexe des personnes et de protection de la femme en République du Benin.’’ En effet, en 2021, le monde entier et la population béninoise ont été choqués par un traitement inhumain et dégradant infligé à une femme par son compagnon qui plus est un enseignant du supérieur. Nombreux étions-nous surtout nous femmes, à nous réjouir de la promulgation de cette loi qui protège mieux la femme. Aujourd’hui, après l’application, il est temps de dresser un premier bilan. C’est pourquoi les organisateurs de la présente université de vacances que nous dénommons la semaine du jeune avocat, ont voulu soumettre à réflexion ce thème », a annoncé Maitre Amandine Noudédjessin, présidente du comité d’organisation.

Les engagements du président de l’Ujab
La semaine du jeune avocat, c’est également l’opportunité pour les participants d’échanger avec quelques personnes ressources impliquées à différents niveaux. Elle est aussi une occasion de réflexion sur l’exercice du métier, ses subtilités, son objet et son avenir. « Tout au long de cette semaine, avec le concours de brillants avocats et magistrats, nous allons au cours d’une conférence inaugurale mais aussi au cours de formations, nous entretenir sur la loi. Tout au long de cette semaine également, d’autres thèmes seront abordés notamment la compétence de la Criet à l’égard des mineurs ou les violences faites aux femmes. Il est important dans notre métier d’avocat de revisiter les règles qui gouvernent notre fonction et celle qui a été retenue pour la présente semaine consacrée à la tenue de l’avocat en audience et en dehors. A cette heure, de grands bouleversements au plan mondial et dont les répercussions n’épargnent pas les pays comme le nôtre. L’avenir de notre profession se joue aujourd’hui et j’ai envie de dire maintenant », a lancé Renaud Agbodjo, président de l’Ujab. Il promet que son organisation se tiendra aux côtés des jeunes avocats pour les orienter et les aider pour tous leurs besoins. « Nous devons prendre la mesure de la situation et changer dans la mentalité du justiciable que ce n’est pas le pouvoir de l’argent qui rend justice. Nous sommes appelés à plus de professionnalisme et surtout d’éthique dans l’exercice de notre profession. Notre association est un moteur d’affirmation de soi et concourt à se mettre à la disposition de la jeunesse et des plus faibles. A vos heures de doute et de renoncement face à l’adversité, la tentation, la ruse, la pression, l’Union des Jeunes Avocats du Bénin sera toujours là pour être un rempart entre la justice et la misère », ajoute-t-il.
La célébration de la semaine du jeune avocat se tient du 16 au 20 Août 2022 dans la maison de l’avocat au tribunal de première instance de Cotonou.
Ange M’poli M’TOAMA (Stag)





Dans la même rubrique