Abus sexuel sur mineur à Glo-Djigbé : Un père auteur de la grossesse de sa fille

Patrice SOKEGBE 9 septembre 2021

Surprenant mais vrai. Le mardi 07 Septembre 2021, un homme inculpé à Abomey-Calavi pour avoir mis enceinte sa fille de 16 ans. D’après les faits rapportés par la présidence de l’ONG Famille Nutrition et Développer (FND) après le divorce des parents, la mère de la fille a quitté le foyer conjugal avec ses enfants. Ainsi, après avoir manifesté son désir d’apprendre la couture, la jeune fille a commencé son apprentissage chez son père qui est un maitre couturier. De ce fait, elle va dans l’atelier de son père le matin et rentre chez sa mère tous les soirs. « Mais depuis quelques mois, sous prétexte d’avoir assez de commandes à livrer, le père a commencé à garder sa fille pendant des jours avant de la laisser rentrer chez moi », confie Hèlèna Capo-Chichi, mère de la jeune fille. A un certain moment donné, la fille a manifesté son refus de continuer la formation chez son père. « Avant que les proches et moi ne l’oblige à reprendre, elle n’avait donné aucune raison de son refus de continuer la formation », a-t-elle affirmé. Après avoir été Interrogée par l’Ong Fnb, l’adolescente a expliqué que c’est tout au début que son père a commencé à lui faire des attouchements. Raison pour laquelle elle a refusé de continuer la formation chez lui. « Je ne savais comment l’avouer à ma mère », a-t-elle dit. A l’annonce de la grossesse, son père lui propose de cibler son petit ami comme auteur de la grossesse. Paniquée face à la demande de son père, la jeune fille de 16 ans a informé sa mère qui a amené l’affaire au commissariat. Interrogé, le petit ami a avoué n’avoir pas eu des rapports sexuels avec sa copine depuis mai 2021. « Après notre dernier rapport sexuel, elle m’a affirmé avoir des rapports sexuels avec son père sans se protéger. Raison pour laquelle, je ne l’ai plus touchée », a-t-il ajouté. Détenu depuis le 05 Septembre 2021, il soutient que sa petite amie l’aurait informé qu’elle était tombée enceinte de son père. Pris au piège, le père de famille refuse la paternité prétextant être impuissant depuis un an. Le petit ami et père, tous deux comparus devant le procureur le mardi 07 Septembre 2O21, ont, tous deux, été placés en garde en vue en attendant leur procès.





Dans la même rubrique