Accès des populations à l’énergie électrique : La Sbee réceptionne 75 000 compteurs à carte

Patrice SOKEGBE 1er octobre 2019

Finies les attentes interminables de demandes en compteurs électriques. La Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) a procédé vendredi dernier au Port autonome de Cotonou (Pac) à la réception des conteneurs de 75 000 compteurs à carte de type moderne à savoir 70.000 compteurs monophasés et 5000 compteurs triphasés. La commande en quantité suffisante de ces outils s’explique par le fait qu’il y a, ces dernières années, plus de 25 000 demandes en compteurs d’électricité en attente. Conscient que l’énergie représente la vie, soucieux de l’éclairage dans tous les ménages au Bénin, le Gouvernement de la rupture, à travers le ministre de l’énergie, Jean-Claude Dona s’est résolument engagé à satisfaire ce besoin des populations. Pour le représentant du Dg Sbee, Faikou Yaya, les populations peuvent pousser un ouf de soulagement. « Effectivement, notre clientèle est dans la souffrance. Ils ont besoin de compteurs. Dieu merci, nous venons de réceptionner les premiers compteurs de la commande effectuée par Pase, un projet sur financement de la Banque Mondiale. Nous avons environ 25000 compteurs de demande en attente. Avec ce nombre de compteurs, nous allons pouvoir donner satisfaction à ces demandes et constituer un stock de sécurité qui va permettre de satisfaire les besoins futurs », a-t-il dit. Jean-Claude Dona Houssou et son équipe ont tout mis en œuvre pour que les conteneurs puissent arriver le plus rapidement possible et ils entendent mettre en place un dispositif pour une rapide distribution afin d’alléger les peines des populations en attente. A ce sujet, il a été prévu l’allègement des procédures douanières. Pour le Directeur des Douanes et droits indirects, Col Inoussa Sacca Boco, « Nous avons retenu que nous allons accorder un enlèvement par procédure simplifiée, c’est-à-dire une méthode qui permet de sortir rapidement des marchandises pour diverses raisons. Le cas d’espèces, c’est que ce sont des marchandises qui sont attendues par la population. Vu l’urgence de la demande, l’administration douanière va accorder la main levée ». Plus loin, le ministre Jean-Claude Dona Houssou a expliqué que ces compteurs seront testés dans le laboratoire Ad’hoc pour être sûr que ces produits reçus sont conformes aux cahiers utilisés pour les commander. « …A partir de là, il y aura un convoyage dans tous les départements du pays par rapport aux besoins. Cela va prendre 2 ou 3 semaines. Toutes les équipes seront en mission commandée pour que les populations puissent avoir les compteurs tant attendus », a-t-il conclu.



Dans la même rubrique