Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Adam Pinto au sujet des mesures contre les inondations : « Un programme d’urgence a été élaboré et va se dérouler sur 4 à 6 semaines »

Le Gouvernement met les bouchées doubles pour mettre les populations à l’abri des inondations. Au cours d’un point de presse vendredi dernier, le Directeur de Cabinet adjoint du Ministre du cadre de vie et du développement durable a dévoilé les actions en cours pour faire face durablement à la menace.

JPEG - 276.6 ko

Les inondations sont pour les populations de Cotonou une préoccupation majeure. C’est un phénomène qui a de graves répercussions socioéconomiques. La réponse du Gouvernement s’organise en trois temps. Le premier temps concerne la prévention. Il y a eu une phase préparatoire au cours de laquelle nous avons parcouru tous les arrondissements avec la mairie de Cotonou pour voir les zones les plus critiques. Il était aussi question de faire le point du matériel d’intervention en cas d’urgence et d’organiser la coordination de tous les acteurs. Il s’agit de la plateforme départementale de lutte contre les inondations et les catastrophes. Cette phase préparatoire a permis d’anticiper sur les grandes pluies. Un programme d’urgence d’intervention a été élaboré et va se dérouler sur 4 à 6 semaines.
La phase suivante et qui est actuellement en cours va consister à mettre en œuvre trois grandes actions, à partir de l’identification des zones critiques. La première est de rétablir les voies de circulation qui sont affectées par la saison des pluies pour permettre aux populations d’entrer et de sortir des quartiers. Il y a donc le reprofilage des voies. Le deuxième axe est de pouvoir retirer l’eau dans les zones inondées avec des motopompes. Le troisième axe qui est complémentaire au second est de pouvoir dégager les couloirs d’écoulements de l’eau. Mais il est important de dire que ce sont là les mesures d’urgences. Tout ceci s’adosse à un programme beaucoup plus important, c’est-à-dire le Programme d’assainissement pluvial à Cotonou qui va permettre de régler définitivement le problème des inondations à Cotonou. Ce projet phare a fait l’objet de la table ronde où les bailleurs de fond ont confirmé leurs engagements pour un montant de 225 milliards de Fcfa. Il s’agit de la Boad, la Bad, la Bid, l’Afd, la Banque mondiale et de la Banque européenne d’investissement. Elles soutiennent l’Etat qui lui-même a investi dans les études de ce programme d’assainissement des eaux pluviales de Cotonou.
Propos recueillis par Fulbert ADJIMEHOSSOU

16-07-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Salve d’applaudissements pour le Cos-Lépi. Pour une fois, les députés commis à la tâche d’actualisation du fichier électoral ont accompli leur mission (...) Lire  

Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une référence malgré tout !
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : De la parole à l’acte !
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Lutte contre la fraude et l’évasion fiscales au Bénin : La réforme (...)
16-01-2019, Adrien TCHOMAKOU
Plusieurs entreprises (Petites, moyennes et grandes) se conforment déjà aux dispositions du code général des impôts en (...)  

Mandat 2019 : La Jci Sèmè Podji Pilier lance ses activités
15-01-2019, Isac A. YAÏ
La jeune chambre International (Jci) Sèmè Podji Pilier a procédé hier dans les locaux de la Faculté des sciences de la (...)  

Pour plus d’efficacité à la police : Mohamed Saké nommé Directeur de (...)
11-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le Contrôleur général de police, Mohamed Saké est le nouveau Directeur de la sécurité publique. Il a été promu par le (...)  

Incendie cyclique à la Haie vive : Hasard ou pyromanie
7-01-2019, Naguib ALAGBE
28 décembre, aux environs de 4h30, ça a brûlé à nouveau à Cadjehoun. Cette fois ci, ce fut "le times", un autre (...)