Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Adam Pinto au sujet des mesures contre les inondations : « Un programme d’urgence a été élaboré et va se dérouler sur 4 à 6 semaines »

Le Gouvernement met les bouchées doubles pour mettre les populations à l’abri des inondations. Au cours d’un point de presse vendredi dernier, le Directeur de Cabinet adjoint du Ministre du cadre de vie et du développement durable a dévoilé les actions en cours pour faire face durablement à la menace.

JPEG - 276.6 ko

Les inondations sont pour les populations de Cotonou une préoccupation majeure. C’est un phénomène qui a de graves répercussions socioéconomiques. La réponse du Gouvernement s’organise en trois temps. Le premier temps concerne la prévention. Il y a eu une phase préparatoire au cours de laquelle nous avons parcouru tous les arrondissements avec la mairie de Cotonou pour voir les zones les plus critiques. Il était aussi question de faire le point du matériel d’intervention en cas d’urgence et d’organiser la coordination de tous les acteurs. Il s’agit de la plateforme départementale de lutte contre les inondations et les catastrophes. Cette phase préparatoire a permis d’anticiper sur les grandes pluies. Un programme d’urgence d’intervention a été élaboré et va se dérouler sur 4 à 6 semaines.
La phase suivante et qui est actuellement en cours va consister à mettre en œuvre trois grandes actions, à partir de l’identification des zones critiques. La première est de rétablir les voies de circulation qui sont affectées par la saison des pluies pour permettre aux populations d’entrer et de sortir des quartiers. Il y a donc le reprofilage des voies. Le deuxième axe est de pouvoir retirer l’eau dans les zones inondées avec des motopompes. Le troisième axe qui est complémentaire au second est de pouvoir dégager les couloirs d’écoulements de l’eau. Mais il est important de dire que ce sont là les mesures d’urgences. Tout ceci s’adosse à un programme beaucoup plus important, c’est-à-dire le Programme d’assainissement pluvial à Cotonou qui va permettre de régler définitivement le problème des inondations à Cotonou. Ce projet phare a fait l’objet de la table ronde où les bailleurs de fond ont confirmé leurs engagements pour un montant de 225 milliards de Fcfa. Il s’agit de la Boad, la Bad, la Bid, l’Afd, la Banque mondiale et de la Banque européenne d’investissement. Elles soutiennent l’Etat qui lui-même a investi dans les études de ce programme d’assainissement des eaux pluviales de Cotonou.
Propos recueillis par Fulbert ADJIMEHOSSOU

16-07-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | ... | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270 | 300 | 330 | 360 | ... | 2880

Lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le chef d’Etat-major de l’armée de terre, Fructueux Gbaguidi a procédé hier, à l’ouverture d’un atelier organisé par la (...)  

Lutte contre l’insécurité : Des délinquants arrêtés avec des armes et (...)
22-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Deux Akm, 197 munitions de calibre 7,62 mm. Ce sont les objets retrouvés chez deux individus interpellés dans le (...)  

Lutte contre la corruption : Coup de balai l’aéroport de (...)
21-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Très remonté contre le rançonnement, le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général de Brigade Nazaire (...)  

Compétitivité de la tomate béninoise : Les supplices de l’Or (...)
21-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Contraintes climatiques, pertes post-récoltes considérables, faible capacité de transformation, etc. Avec une (...)