Adaptation de ‘‘Une maison de poupée’’ de Henrik Ibsen : L’association Wani-Ayo et Tella Kpomahou font œuvre utile

22 décembre 2022

L’actrice-comédienne et fondatrice de l’association Wani-Ayo, Tella Kpomahou a adapté la pièce « Une maison de poupée ». Datant des années 1879, l’œuvre a été rédigée par le norvégien Henrik Ibsen. Après avoir déniché l’universalité de son contenu, la franco-béninoise Tella Kpomahou a souhaité transposer le drame dans la réalité africaine tout en restant collée à son originalité. C’est ainsi, qu’assistée par l’ivoirien Souleymane Sow, enseignant en théâtre et directeur de la compagnie Tell’Arts en Côte d’Ivoire, Tella Kpomahou a mis à contribution son association, Wani –Ayo avec des professionnels du 6ième art.

Nathalie Hounvo Yèkpè, dans le rôle de Nora, le congolais Sorel Boulingui, dans le rôle de Thierno, Carole Lokossou, dans le rôle de Kemi, Bardol Migan, dans le rôle de Kwame, Joël Hounhouennou Lokossou, dans le rôle du Dr Rahman et Sidoine Agoua, dans le rôle d’Awa. C’est la crème de comédiens qui s’est illustrée dans cette représentation La scénographie et la musique sont respectivement assurées par Achille Senifa et Djamile Mama Gao. L’objectif final étant de réussir à assimiler le texte et d’effectuer un travail de création, qui mettra en lumière la patte des metteurs en scène de cette adaptation qui est une première sous nos cieux voire en Afrique. Dans cette optique, dans la période du 04 au 24 novembre, Tella KPOMAHOU et son association Wani-Ayo, ont réussi à réunir cette dream team de 06 comédiens et de techniciens à Ouidah au Centre Culturel des Rencontres Internationales (Ccri) John Smith symbiose avec la compagnie Tell’Arts. Cette trouvaille en résidence a été ponctuée par la générale au centre éponyme le 23 novembre 2023. S’en sont suivis les spectacles respectivement les 25 et 26 à l’Institut Français de Cotonou et à l’Institut Français de Lomé. Après le succès de la pièce « Une maison de poupée », adaptée par Tella Kpomahou assistée de Souleymane Sow, la priorité est maintenant d’exporter le projet afin de faire connaître non seulement l’originalité de la pièce, mais aussi de révéler le travail des metteurs en scène par rapport à l’adaptation. L’agenda 2023 de l’association Wani-Ayo et de sa fondatrice prévoit exporter cette adaptation en Côte d’Ivoire en mars prochain et au Festival d’Avignon en France en juillet avec la présence de toute l’équipe. L’association Wani-Ayo, pour rappel, est un creuset fondé par Tella Kpomahou et régi par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour objets : production, création, mise en scène, diffusion de projets culturels, spectacles vivants et œuvres audiovisuelles ; mise en place de formations et d’ateliers dans le secteur du spectacle vivant et cinématographique ; Promotion et mise en place d’échanges culturels intercontinentaux Europe – Afrique, promotion et mise en place d’échanges culturels entre pays de la sous-région en Afrique ; promotion des œuvres de la diaspora africaine ; proposition des prestations de services auprès d’entreprises, de collectivités, d’associations, d’artistes : aide au développement, mise en relation des partenaires, animation et mise en place d’actions. A ce jour, l’association Wani-Ayo compte plusieurs actions au Bénin, notamment les journées de réflexion du cinéma béninois organisées les 16 et 17 décembre 2021 à Ouidah, la « Formation triptyque aux métiers du cinéma » à Sèmè City du 10 au 22 octobre 2022, sans oublier la création et la production de la pièce ‘’Une maison de poupée’’ à Ouidah et à Cotonou en novembre dernier.





Dans la même rubrique