Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Affaire de 513 kg d’écailles de pangolins saisis à l’aéroport de Cotonou : L’auteur principal condamné à 36 mois d’emprisonnement ferme

JPEG - 199.8 ko

Le tribunal de première instance de Cotonou a rendu son verdict dans l’affaire de 513 kg de pangolins interceptés en mars 2018 au fret de l’aéroport de Cotonou. L’auteur principal de nationalité chinoise est condamné à 36 mois d’emprisonnement ferme et 2.000.000 d’amendes. Il doit payer en plus 40.000.000 de dommages-intérêts. Il faut rappeler que les trafiquants ont été mis sous convocation après payement d’un montant forfaitaire en guise de caution. Des informations qui nous sont parvenues, l’auteur principal ne s’est plus présenté aux audiences suivantes depuis qu’il a été mis sous convocation. Et rien ne prouve qu’il réside encore sur le territoire national afin que les forces de sécurité publique aillent à sa recherche pour que ce destructeur du patrimoine faunique de la sous-région soit retrouvé pour répondre de ses actes. Le pangolin, il faut le préciser, est une espèce intégralement protégée par la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin. La justice a rendu sa décision, mais puisque l’auteur principal est toujours en liberté, on se demande s’il va à un moment donné purger sa peine et payer les 42 millions. Les activistes espèrent que la justice va continuer à jouer sa partition pour que la sauvegarde des espèces fauniques menacées d’extinction soit une réalité au Bénin. Les acteurs de la lutte contre la criminalité faunique souhaitent que le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, avec l’implication active de ses structures sous tutelle, suit ce dossier afin que les sanctions soient appliquées.
Le Chinois n’étant pas le seul, un de ses complices a été relaxé au bénéfice du doute. Le second est condamné à 6 mois d’emprisonnement assorti de sursis, 500.000 F CFA d’amende et 500.000 F CFA de dommages-intérêts.

18-05-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Salve d’applaudissements pour le Cos-Lépi. Pour une fois, les députés commis à la tâche d’actualisation du fichier électoral ont accompli leur mission (...) Lire  

Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une référence malgré tout !
15-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : De la parole à l’acte !
15-01-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Escroquerie via internet : Deux faussaires tombent dans les (...)
18-01-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Avec l’évolution des Tic, les délinquants font davantage preuve d’ingéniosité. C’est le cas de deux escrocs, l’un étudiant (...)  

Innovation et recherche scientifique : Marie Odile Attanasso (...)
18-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Marie Odile Attanasso a inauguré hier, les feux tricolores ‘’made in Bénin’’, installés au carrefour du 10e (...)  

Lutte contre la fraude et l’évasion fiscales au Bénin : La réforme (...)
16-01-2019, Adrien TCHOMAKOU
Plusieurs entreprises (Petites, moyennes et grandes) se conforment déjà aux dispositions du code général des impôts en (...)  

Mandat 2019 : La Jci Sèmè Podji Pilier lance ses activités
15-01-2019, Isac A. YAÏ
La jeune chambre International (Jci) Sèmè Podji Pilier a procédé hier dans les locaux de la Faculté des sciences de la (...)