Affaire délivrance de passeports : Le délibéré fixé au lundi prochain

Karim O. ANONRIN 4 mars 2022


Les accusés dans l’affaire de délivrance de passeports béninois à des Camerounais seront fixés sur leur sort lundi prochain. Tel en a décidé la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) devant laquelle ils sont poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation dont l’abus de fonction. A la barre ce jour, il y avait des agents de police, un civil, l’ex-Directeur de l’émigration et de l’immigration (DEI), Florent Edgard Agbo et son assistante, dame Brigitte Adjagba, un agent de la police. A l’issue de l’audience ce jour, le Substitut du Procureur spécial près la CRIET, représentant le ministère public a requis 10 ans d’emprisonnement ferme plus 5 millions Fcfa d’amende contre l’ex-DEI, Florent Edgard Agbo qui totalise 27 ans de carrière au service de l’Etat, 10 ans d’emprisonnement dont 5 avec sursis plus 5 millions Fcfa d’amende contre dame Brigitte Adjagba qui est son assistante, 10 ans d’emprisonnement ferme contre Créos Landry Gbénou, un opérateur économique exerçant en face la DEI et qui offre comme service, la demande en ligne du passeport, 10 ans d’emprisonnement ferme plus 5 millions Fcfa d’amende contre le Chef quartier d’Avotrou, Brice Agbogninou Bonou, qui a délivré des attestations de résidence aux Camerounais, 10 ans d’emprisonnement ferme plus 5 millions FCFA d’amende contre Nelson Adouvo, un agent à la mairie de Cotonou, 10 ans d’emprisonnement ferme plus 5 millions d’amende contre chacun des Camerounais bénéficiaires des passeports. Il faut noter que l’un des accusés, Abdoulaye Agnidé, présumé de cette affaire est toujours en cavale.





Dans la même rubrique