Affaire « fausses quittances » à la Soneb : 5 ans de prison requis contre le Dg Babalola

La rédaction 9 mai 2018

5 ans de prison ferme et une amende de 200 millions de Francs CFA à titre de dommages et intérêts. C’est la peine requise par le Ministère public à l’encontre de l’ancien Directeur Général de la Soneb impliqué dans l’affaire de « fausses quittances de Tva ». C’est l’essentiel à retenir du procès qui s’est déroulé hier au Tribunal de première instance de Cotonou.
En effet, poursuivi avec trois de ses collaborateurs pour détournement de plus de 300 millions de Francs Cfa de Tva, David Babalola séjourne à la prison civile de Cotonou depuis novembre 2017. Des faits que nie l’ancien Dg Soneb. Au cours du procès qui s’est rouvert hier, le Ministère public a, dans son réquisitoire démontré la culpabilité de l’accusé avant de requérir contre 5 ans de prison ferme et une amende de 200 millions de Francs CFA à titre de dommages et intérêts.
Pendant ce temps, la défense plaide pour une relaxation. Le délibéré est alors attendu pour le 29 mai prochain. Le Dg Babalola sera donc fixé sur son sort dans trois semaines. En attendant, il retourne en prison.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique